Les autorités bancaires françaises déconseillent d'investir dans le bitcoin

Mardi, 05 Déc, 2017

"Cette monnaie n'a pas de cours officiel". Libre à vous, mais c'est à vos risques et périls.

Par ailleurs, le site crowd-partners.com propose également aux particuliers d'investir dans des métaux précieux et des pierres précieuses, en leur faisant miroiter la perspective d'un rendement financier, sans disposer d'un numéro d'enregistrement délivré par l'AMF. Ceux-ci ne bénéficient d'aucune réglementation spécifique, ni d'aucun statut.

Le cours du bitcoin s'est encore envolé la semaine précédente et a battu des records en franchissant la barre des 11.000 dollars l'unité pour la première fois depuis son lancement début 2009, après avoir vu sa valeur multipliée par dix en moins d'un an, suscitant un intérêt des investisseurs mais aussi des craintes de bulle spéculative.

Le réalisateur Bryan Singer a été viré — Bohemian Rhapsody
"20th Century Fox a stoppé temporairement le tournage de Bohemian Rhaposdy en raison d'une absence inattendue de Bryan Singer ". Rami Malek se serait plaint de Singer auprès du studio pour manque de professionnalisme.

Paradise Papers : Apple va payer ses impôts en Europe
Naturellement le versement ne se fera pas en une fois mais l'idée est bien là: l'Irlande va commencer à collecter les taxes. Les deux entités vont créer un compte bloqué sur lequel sera versé l'amende contestée de 13 milliards d'euros.

Saint-Etienne : année terminée pour Loïc Perrin
Loïc Perrin (32 ans), qui se remettait à peine d'une blessure au mollet droit, passera une IRM de contrôle mardi soir. Il manquera les trois derniers matches de cette phase aller, contre Marseille , Monaco et Guingamp.

En outre, l'AMF comme l'ACPR ont tenu à rappeler que les Bitcoins ne sont pas, " au sens juridique du terme ", ni des monnaies ni des moyens de paiement. Cette valorisation peut aussi bien s'effondrer de la même manière.

"Dans ces conditions, faute d'un cadre réglementaire adéquat et du fait de la " forte volatilité " de cet actif, qualifié de " spéculatif " par les deux organismes, les Français et les Françaises qui aimeraient miser sur le Bitcoin doivent le faire avec " la plus grande vigilance " s'ils décident " d'y investir une partie de leur épargne ". Et se préparer au cas où à perdre toute leur mise de départ.