Jean-Luc Mélenchon veut un "tribunal" pour juger les journalistes

Mardi, 05 Déc, 2017

Jean-Luc Mélenchon est très remonté contre "L'émission politique " diffusé sur France 2, et la journaliste Léa Salamé.

Sur son compte Twitter, le chef de file de la France insoumise se réjouit du score historique des nationalistes au premier tour des élections territoriales en Corse.

Et pour éviter tout autre débordement, le député des Bouches-du-Rhône veut aller plus loin. Le tout destiné à l'"humilier" ou le "dévaloriser". Dans ce billet, il pointe notamment du doigt, une question de la journaliste sur son patrimoine.

Les huits opus débarquent sur les consoles actuelles — Mega Man X
Ainsi, les huit opus de cette série de spin-offs débutée en 1993 vont arriver en 2018 sur PS4, Xbox One, Nintendo Switch et PC. Fan d'Assassin's Creed, amateur de RPG et passionné d'expériences vidéoludiques en général.

Systèmes de réseau de contrôle de carrosserie Kostal
La Société Kostal est parmi les entreprises leader dans le domaine de l’industrie automobile. Cependant, les systèmes de contrôle de réseau intérieurs sont tout aussi importants.

Un arc-en-ciel dure 9 heures, un record — Vidéo
Inutile de chercher l'humain derrière la performance, c'est un phénomène naturel qui pourrait être le plus long jamais observé. Il a donc duré 8 heures 58 minutes, alors que les arcs-en-ciel disparaissent d'habitude au-bout d'une heure au maximum.

Il poursuit: " Depuis, ma naïveté fait rire mes amis mieux informés et plus vigilant que moi sur tout cela.

"Elle m'a abusé et sciemment endormi ". "J'ai donc du affronter deux heures de pièges à deux balles, de mensonges et d'abus de pouvoir médiatique, au lieu de la belle soirée de réflexion politique à laquelle j'avais naïvement cru". Seulement voilà, le choix de la rédaction n'a semble-t-il pas convaincu Jean-Luc Mélenchon qui vient de publier un long billet intitulé " Le lendemain de l'émission ", ce lundi 4 décembre. "Toute demande de précision se heurte à un mur de prétextes pour ne pas en dire davantage". Je comprends maintenant pourquoi Jean-Luc Mélenchon n'a pas été élu président de la République. Il s'en est pris au service public qu'il considère comme corrompu: "ce que nous avons vu ce soir-là, ce n'est plus du journalisme, ce n'est plus une émission du service public, c'est juste un règlement de compte entre une équipe de gens prête à toutes les mystifications pour frapper le principal opposant politique à ses employeurs", a-t-il écrit. "Une manœuvre politicienne sous déguisement journalistique".

Jacques Casamarta estime que Jean-Luc Mélenchon a été incapable de respecter sa base.