PSA produira en France ses moteurs électriques avec le japonais Nidec

Lundi, 04 Déc, 2017

La coentreprise sera chargée "de la recherche-développement, de la fabrication et de la commercialisation de moteurs électriques de traction", selon le communiqué.

Numéro un mondial des petits moteurs de précision, Nidec cherche à se renforcer dans les machines électriques de plus grande taille, notamment dans l'automobile, et multiplie les acquisitions en ce sens.

Ce partenariat industriel rouvre en fait un chapitre d'une alliance ancienne qui avait vu le spécialiste français du moteur électrique et de l'alternateur, Leroy-Somer (basé à Angoulême) coopérer dans les années 1990 avec PSA sur des versions électriques des Peugeot 106 et Citroën AX et Saxo.

Nidec Leroy-Somer est le premier fabricant de moteurs électriques en France. "Elle s'appuiera à la fois sur les points forts du constructeur automobile PSA et sur l'expertise de Nidec Leroy-Somer dans le domaine des moteurs et des équipements électriques".

Mort de Patrick Henry, détenu 40 ans pour le meurtre d'un enfant
Il a été détenu pendant 40 ans et avait obtenu une libération conditionnelle en septembre, atteint d'un cancer au stade terminal. Le corps de l'enfant avait été retrouvé sous le lit de Patrick Henry , qui n'avait jamais donné d'explications à ce geste fou.

Nabilla : Attaqué par Yann Moix dans ONPC, elle lui répond sur Twitter
Le chroniqueur commentait un sketch de Pierre Palmade qu'il venait tout juste de visionner: "Prenez une fille comme Nabilla". C'est quoi le XXIème siècle? C'est une société où vous annoncez à Nabilla que sa mère est morte, elle est très très triste.

Dons aux associations : Les Français ont moins donné en 2016
Pour Recherches et Solidarités, " les résultats décevants de 2016 restent pour l'heure sans explication ". Ce sont les plus de 60 ans qui donnent le plus: ils représentent 53% des donateurs pour 58% des montants.

Le développement des moteurs, qui s'effectuera également chez PSA à Poissy (Yvelines), mobilisera une centaine d'ingénieurs et la production environ 400 personnes, des postes qui devraient être pourvus essentiellement en interne. Mais il faudra attendre 2022 pour voir sortir les premiers moteurs électriques des chaînes de production. Ces besoins seraient satisfaits par des redéploiements au sein du groupe PSA.

Face à l'accélération de l'électrification du parc automobile, qui pourrait entraîner un doublement de la demande mondiale en machineries électriques automobiles à 45 milliards d'euros sur les deux prochaines décennies, PSA a déjà fait part de son souhait de réinternaliser ses moteurs, comme Renault l'a déjà fait quelques années plus tôt.

PSA entend se donner les moyens de fabriquer ses futurs modèles électrifiés.

Rappelons que PSA prévoit que 80% des véhicules offriront une solution électrifiée d'ici 2023, en incluant les différentes formes de motorisations hybrides ou 100% électriques.