Ancelotti dit non à l'Italie — Sélections

Lundi, 04 Déc, 2017

Annoncé comme l'un des possibles successeurs de Giampiero Ventura à la tête de la sélection italienne, Carlo Ancelotti a confié qu'il n'était pas intéressé par ce poste, tout en indiquant vouloir faire son retour en Italie.

"La fédération m'a contacté pour le rôle de sélectionneur mais je ne veux pas changer de métier", a déclaré le technicien lors de l'émission Domenica Sportiva. Mais à choisir, il préfère prendre un club: "Je veux continuer à coacher des clubs".

"Je suis honoré que mon circule en Italie et que les gens me veulent. C'est une question de système", a expliqué Ancelotti. Et je sais qu'il y a des clubs qui sont prêts à voter pour cela. La fédération doit prévaloir sur les clubs pour améliorer le système. Il faut mettre des règles sûres concernant les équipes de jeunes, car les champions ne naissent pas tous les jours.

La France défaite, face à la Slovénie, pour son entrée en lice
L'essentiel est acquis pour les Tricolores, qui affronteront le Paraguay mardi (18h). On est encore convalescent parce qu'on n'a pas digéré le résultat de la veille.

Le gardien de Benevento crucifie Milan — Ita
Dans les tréfonds du temps additionnel, il a placé une tête croisée remarquable et imparable pour Gianluigi Donnarumma. Bonaventura avait pourtant ouvert le score de la tête (38e), mais Puscas avait déjà ramené Benevento à 1-1 (50e).

Isère : un randonneur retrouvé mort, deux autres toujours recherchés
Un autre randonneur de 47 ans était lui aussi parti seul, samedi vers midi dans le secteur de la Dent de Crolles . Ce matin, le temps s'étant dégagé, un hélicoptère de la sécurité civile est venu prêter main forte aux gendarmes.

L'Italie n'a plus de sélectionneur depuis que Gian Piero Ventura a été remercié début novembre après l'échec de la Nazionale en barrage d'accession à la Coupe du Monde. Comme d'habitude, on rejette la faute sur l'entraîneur mais ça ne marche pas comme ça, souffle-t-il.

Ancelotti a une préférence pour les clubs donc, mais pas n'importe quel club, ni n'importe quel championnat, même s'il confesse une envie de retrouver ses racines: "Le foot italien n'est pas au niveau de ses homologues espagnols, anglais ou allemands".