Des militants d'Attac occupent l'Apple Store Opéra

Samedi, 02 Déc, 2017

Une centaine de militants de l'association Attac a investi de force un magasin Apple Store le 2 décembre à Paris. Attac dénonce ainsi les pratiques d'optimisation fiscale pratiquée par le groupe américain, qui a été épinglé à ce titre par la Commission européenne, Bruxelles demandant à Apple de rembourser 13 milliards d'aides indues à l'Irlande.

Une trentaine de manifestations ont eu lieu en parallèle dans toute la France.

Dévoilant une banderole "On partira quand Apple payera", des militants n'ont pas hésité à se menotter à une rambarde du magasin, afin de marquer leur "détermination".

Les militants de l'organisation altermondialiste ont quitté les lieux après avoir obtenu la promesse d'un rendez-vous avec la direction.

Le Barça patine, Umtiti blessé, tout profit pour Vermaelen?
Ernesto Valverde souhaite ainsi pointer du doigt les performances moyennes de l'attaquant espagnol ces dernières semaines.

Un forcené tire sur des gendarmes appelés pour une dispute conjugale — Gironde
Les militaires blessés qui portaient tous les deux des gilets par balles ont été transportés à l'hôpital Pellegrin, à Bordeaux. Les blessés ont été héliportés vers le CHU de Bordeaux en urgence relative , leurs jours n'étant pas en danger.

Disney a enfin trouvé l'actrice pour interpréter Mulan
La Mulan nouvelle n'est peut-être pas encore prête à partir au combat, mais elle a désormais un visage: celui de Yifei Liu. Pour rappel, dans la version animée sortie en 1998, Mulan était doublée par Lucy Liu en version originale.

Reste que vu le succès des produits Apple, le travail mené par Attac s'apparente à une mission impossible: le consommateur ne semble pas prêt à boycotter telle ou telle marque sous prétexte qu'elle pratique l'évasion fiscale ou ne paie pas ses amendes.

"Nous avons eu l'engagement formel d'un responsable d'Apple que nous aurions un rendez-vous avec la direction nationale dans les quinze jours", a précisé la porte-parole à l'AFP.

Contacté, Apple France n'était pas en mesure de donner suite à nos questions.