En France, 25 000 personnes ignorent leur séropositivité

Mardi, 28 Nov, 2017

Ainsi, parmi les parents interrogés, plus d'un sur cinq (21%) se sentiraient "mal à l'aise" si "l'un-e des enseignants-es de leur enfant était séropositif-ve".

Dans près d'un cas sur deux (49%), les personnes sondées justifient leurs inquiétudes par la "peur des risques de contamination".

Sa fortune s'élève désormais à 100 milliards de dollars — Jeff Bezos (Amazon)
Lors du Black Friday , les opérations du groupe Amazon, dont il est le fondateur et principal actionnaire, ont explosé. Près de la moitié des achats effectués en ligne ces derniers jours aux États-Unis ont été faits sur Amazon.

Coupe du monde Qatar 2022 : 22 millions pour acheter des votes?
Pour les besoins de l'enquête, des procureurs américains et brésiliens ont épluché les comptes bancaires de l'accusé. C'est ce que soupçonnent désormais les enquêteurs du FBI et de la justice brésilienne.

Une coalition antiterroriste de pays musulmans lancée dimanche à Ryad
Quatre pays arabes, dont l'Arabie saoudite, ont rompu avec Doha en juin en l'accusant de soutenir les groupes extrémistes, ce que l'émirat dément.

Les personnes séropositives souffrent encore de discriminations. Pour 31% des Français, il est normal que l'on puisse les considérer comme inaptes à exercer certains métiers, comme celui de policier, de gendarme ou de pompier. Ce sondage montre également une méconnaissance du virus du VIH.

Or, rappelle Aides, les dernières études scientifiques ont démontré qu'"une personne séropositive qui prend correctement son traitement et dont la charge virale est dite indétectable depuis plus de six mois, ne peut pas transmettre le virus". "Une meilleure information de tous les publics constitue un levier majeur pour faire reculer les contaminations, mais aussi les discriminations dont les personnes séropositives font l'objet" conclut l'association. Face à ce constat, le ministère de la Santé doit lancer une nouvelle campagne en faveur du dépistage de l'infection par le virus du sida (VIH) à l'occasion de la journée mondiale du 1er décembre consacrée à cette maladie. En outre, selon Santé publique France, on estime à 25 000 le nombre de personnes qui ignorent leur séropositivité: environ 40% sont des hommes homosexuels, 40% des migrants hétérosexuels des deux sexes, principalement d'Afrique subsaharienne, et 20% des hétérosexuels des deux sexes nés en France.