La gastro- entérite frappe fort dans le Grand Est

Vendredi, 24 Nov, 2017

Actuellement le Réseau Sentinelles, chargé d'évaluer les épidémies de maladies contagieuses, précise que le taux épidémique de la gastro-entérite n'a pas encore été atteint mais que son activité est en augmentation (actuellement son activité est considérée comme modérée en France). Que l'épidémie soit déjà là ou presque arrivée, il convient de se protéger et de limiter les risques de l'attraper. Non on ne parle pas de l'épidémie de grippe mais celle (tout aussi réjouissante) de gastro-entérite.

La gastro-entérite gagne du terrain en France, en ce mois de novembre.

C'est dans cette dernière région que le taux est le plus élevé, avec 228 cas pour 100 000 habitants. Selon le réseau Sentinelles, les seuils d'alerte ont été dépassés dans quatre régions françaises et notamment dans le Grand Est en ce qui nous concerne.

Important incendie à Bruxelles: la population invitée à se calfeutrer
Conséquence: le trafic ferroviaire est totalement interrompu à la sortie de Bruxelles-Midi " jusqu'à nouvel ordre ". D'après les autorités, les conditions météo, notamment le fort vent, sont favorables à la dispersion des fumées.

A l'Elysée, l'équipe d'Emmanuel Macron aurait le melon
Elle est rentrée au palais présidentiel en 1969 sous le mandat de Georges Pompidou. Normalement, la grosse tête des victorieux se dégonfle au bout de quelques mois.

La peine d'Oscar Pistorius alourdie en appel
Dernier rebondissement d'une affaire qui tient l'Afrique du Sud en haleine depuis 4 ans. En première instance, sa peine avait été de six ans de prison.

Selon les prévisions du réseau Sentinelles, qui suit l'activité des virus hivernaux, le niveau d'activité du virus de la gastro devrait continuer à augmenter au fil des prochaines semaines. La maladie dure en moyenne de 2 à 5 jours, mais on peut rester contagieux jusqu'à 3 jours après la guérison.

Diarrhées et vomissements entraînent une perte d'eau, de sel, de sucre et de potassium qu'il faut compenser. Des précautions sont à prendre pour éviter d'être à votre tour contaminé. L'Assurance maladie déconseille en revanche les fruits et légumes crus et les boissons glacées.