Brûlé sur 95% du corps, cet homme a survécu grâce à la greffe de peau de son jumeau (vidéo) — Paris

Jeudi, 23 Nov, 2017

Hier, jeudi 23 novembre, le centre de traitement des brûlés de l'AP-HP a annoncé avoir sauvé la vie d'un grand brûlé grâce à une opération de greffe de la peau de son frère jumeau, une première.

Des brûlés ont déjà été greffés avec leur jumeau homozygote, mais jamais un brûlé avec une telle étendue.

"C'est la première fois qu'on réalise une greffe de peau entre jumeaux sur 95% du corps", explique le professeur Maurice Mimoun, chef du service chirurgie plastique et reconstructrice de l'hôpital Saint-Louis.

En revanche, le recours à la peau d'un jumeau homozygote - issu du même oeuf - permet d'éviter totalement le rejet de greffe et les traitements immunosuppresseurs associés.

Ligue des champions : Sofiane Hanni butteur face au Bayern
Il faut dire que le PSG n'a concédé qu'un seul but en cinq journées, alors que son attaque écrase tout sur son passage. Un but et une passe décisive pour Corentin Tolisso face à Anderlecht. " On joue pour être premier partout".

Marseille sauve sa peu de justesse à Konyaspor — Ligue Europa
Il a été exclu dans la foulée et Konyaspor a ouvert le score sur penalty. On pensait que tout s'était écroulé après 78 minutes de jeu.

Hervé Morin élu président de Régions de France — Normandie
Employant comme il aime à le faire une métaphore sportive, Hervé Morin dit vouloir bâtir un " pack des régions ". La présidence sera tournante, Hervé Morin et Renaud Muselier l'assurant en alternance.

L'homme de 33 ans qui a subi la greffe avait été victime d'un accident du travail en septembre 2016.

"L'une des premières missions fut alors d'enlever la peau brûlée, puis de la remplacer en prélevant la peau saine du patient, rapporte Le Monde". "L'avantage, c'est que cela ne laisse aucune marque et que cela cicatrise extrêmement vite, sans être douloureux".

Les deux frères ont été opérés au même moment par deux équipes de chirurgiens et d'anesthésistes réanimateurs de l'hôpital Saint-Louis, afin de réaliser le transfert immédiat de la peau. Il a accepté de donner une partie de sa peau pour sauver la vie de son frère. Actuellement, la rééducation suit son cours, le patient marche et est rentré chez lui.