Jeu du piment. Le nouveau défi idiot des ados inquiète les autorités

Lundi, 20 Nov, 2017

Le jeu du piment rouge a envahi les cours de récré. En effet, selon le rapport de la gendarmerie, des enfants s'amuseraient à lancer ou écraser des piments ouverts sur le visage de leurs camarades.

Après le jeu du foulard, un étranglement volontaire, le blue whale challenge, une spirale de 50 défis dont l'ultime étape est le suicide, ou le train-surfing, qui consiste à surfer sur un train en marche, ce nouveau jeu dangereux fait doucement son apparition dans les collèges et sur les réseaux sociaux. Comme le raconte "L'Express", son succès grandissant et ses conséquences parfois dramatiques ont obligé les autorités à alerter les parents.

Le principe: les adolescents apportent des piments forts dans les établissements scolaires et, expliquent les gendarmes, "les projettent dans les yeux ou dans la bouche de leurs camarades". Elle estime que la prévention est "la méthode la plus efficace pour enrayer ce phénomène" et invite à "parler ouvertement avec nos jeunes de la dangerosité de ce genre de pratique". D'autres s'écrasent volontairement le piment sur la peau provoquant d'importantes brûlures.

Emmanuel Macron et Edouard Philippe en hausse — Cote de popularité
L'enquête révèle que 41 % (+ 5 points) des sondés avouent être 'plutôt satisfaites' tandis que 5 % (- 1 point) d'entre eux, se disent, 'très satisfaites' de l'action du chef de l'Etat.

Maroc : au moins 15 morts dans une bousculade près d'Essaouira
Le drame a eu lieu dans la localité de Sidi Boualam (environ 60 km au nord-est d'Essaouira). dLe bilan pourrait encore s'alourdir.

Fernando Alonso a testé la Toyota à Bahreïn — Endurance
Fernando Alonso réalise 113 tours et un temps de 1'43.013 alors que le Sablais effectue 31 tours pour un temps de 1'43.273... Tous les mécaniciens, les ingénieurs et la direction étaient très amicaux, ce que j'apprécie vraiment.

Dans l'Aube, trois collégiens d'un établissement de Romilly-sur-Seine ont dû être hospitalisés cette semaine après avoir été irrités et brûlés au cours de ce jeu.

La principale du collège a alors fait passer un mot dans le carnet de correspondance des élèves, incitant les parents à la vigilance.