Pourquoi vivent-ils plus longtemps — Amish

Dimanche, 19 Nov, 2017

Les membres de la communauté Amish aux Etats-Unis vivraient plus longtemps que nous.

Une mutation génétique rare présente dans la communauté Amish contribuerait au ralentissement du vieillissement. Vous retrouverez au programme du JT de 20h du 17 novembre 2017 des reportages sur l'actualité politique économique, internationale et culturelle, des analyses et rebonds sur les principaux thèmes du jour, des sujets en régions ainsi que des enquêtes sur les sujets qui concernent le quotidien des Français. " Le groupe d'Amish de Berne nous offre aujourd'hui une occasion unique d'étudier les effets biologiques de cette mutation génétique et de la réduction de la protéine PAI-1 sur la longévité des humains".

Leur métabolisme était plus sain et ils souffraient nettement moins de diabète et de maladies cardio-vasculaires, que ceux sans cette variation génétique.

D'après l'étude des scientifiques, les télomères des cellules immunitaires des Amish étaient en moyenne 10% plus longs.

Miss Monde 2017: Miss Inde remporte le concours
Aurore Kichenin , première dauphine de Miss France 2017 et qui a des origines réunionnaises représente la France à Miss Monde . Pas d'écharpe mais une jolie place dans le top 5 pour Aurore Kichenin .

Le Real Madrid à 10 points du FC Barcelone
Après le licenciement de Ronald Koeman à Everton, l'entraîneur de l'Atletico Madrid Diego Simeone a été annoncé dans le viseur du club anglais.

Exfiscal de Venezuela denuncia a Maduro por crímenes de lesa humanidad
Además de Maduro , la denuncia también recae sobre varios de los funcionarios de su gobierno. La CPI deberá ahora estudiar si hay fundamento para la acusación.

" Nous avons confirmé avec cette étude les résultats de précédentes études suggérant que la longueur des télomères est liée à l'âge chronologique et est en grande partie héréditaire", ont-ils relevé. A mesure que l'on vieillit, les télomères raccourcissent, ce qui provoque la maladie et la dégénérescence. Un antibiotique comme la Metformine et un antio-oxydant comme le Resvératrol permettent déjà de réduire le taux de protéine PAI-1. D'après les chercheurs, cette protéine tient un rôle important dans la sénescence. Ce qui avait déjà été démontré lors d'expériences sur des vers, des mouches drosophiles et des mammifères.

La lutte contre la sénescence se concentre de ce fait sur la réduction des calories absorbées. Tous ces traitements réduisent la protéine PAI-1. Pour cette étude, une molécule, la TM5614, a été injectée dans des souris.

Des souris traitées avec cette molécule ont été épargnées de toutes les pathologies liées à l'âge et ont vu leur durée de vie quadrupler. Sur la base de cette recherche, un médicament est actuellement testé en essais cliniques (phase 2).

Selon lui, " nous pouvons ainsi prolonger la vie en bonne santé.et aussi l'espérance de vie " comme le montre l'étude auprès des Amish.