OPA de Broadcom sur Qualcomm : 130 milliards, ça ne suffit pas !

Mardi, 14 Nov, 2017

Le conseil d'administration du groupe de semi-conducteurs Qualcomm a rejeté lundi l'offre non sollicitée de son concurrent Broadcom, évaluée à 130 milliards de dollars, mais celui-ci l'a maintenue.

Broadcom a dit ne pas renoncer à Qualcomm malgré ce refus.

Dans un communiqué, Paul Jacobs, président exécutif de Qualcomm, explique que " le conseil d'administration est unanime pour estimer que la proposition de Broadcom sous-évalue significativement Qualcomm au regard de sa position dominante sur le marché des technologies mobiles et de ses perspectives de croissance ".

L'action Qualcomm avance de 2,09% à 65,92 dollars et celle de Broadcom cède 0,08% à 264,76 dollars vers 17h40 GMT à Wall Street.

En outre, Broadcom avait déclaré être prêt à offrir 70 dollars par action en espèces et en actions pour le principal fournisseur mondial de processeurs à large bande, une offre insuffisante par rapport aux enjeux de la bataille avec Apple.

Tennis - Les États-Unis remportent la Fed Cup en battant la Biélorussie
Les Etats-Unis ont enlevé la Fed Cup de tennis féminin en battant en finale le Belarus 3 victoires à 2, dimanche à Minsk. Elle a prévalu quand son puissant revers en parallèle a été renvoyé trop loin par la championne de Flushing Meadows.

Pour "revenir plus fort que jamais", Evra... tracte un 4X4 à Dubaï
Le désormais ancien Marseillais se retrouve sans club depuis vendredi. On se méprendrait de croire que le latéral gauche en est abattu.

Yvelines : violences policières à caractère raciste à Mantes-la-Jolie ?
Si la fouille n'a rien donné, le jeune homme va être invité à embarquer dans un second fourgon pour un contrôle d'identité. Selon Me Calvin Job , son jeune client a été interpellé vers 17 heures, dans la cité du Val-Fourré.

Ce dernier a présenté son offre sur Qualcomm la semaine dernière.

Pour les analystes, Broadcom peut désormais soit relever son offre, soit chercher à contourner les dirigeants de Qualcomm en suscitant un mouvement d'actionnaires, soit lancer une OPA hostile.

L'offre de Broadcom survient au moment où Qualcomm tente de conclure l'acquisition du fabricant de puces pour automobiles NXP Semiconductors pour 38 milliards de dollars.

Qualcomm est encore et toujours occupée à racheter la firme néerlandaise NXP pour un montant de 47 milliards de dollars. Il s'agirait là du plus important rachat dans le secteur des puces IT. Qualcomm avait fait savoir qu'elle étudierait l'offre.