Levothyrox : le laboratoire Merck condamné à délivrer l'ancienne formule en Haute-Garonne

Mardi, 14 Nov, 2017

Le juge des référés a condamné le laboratoire Merck à faire machine arrière et à délivrer que la version précédente du médicament.

Réagissant à la décision du tribunal de Toulouse, le PDG de Merck France, Thierry Hulot, a annoncé mardi soir l'importation, d'ici la fin de l'année, de quelque 200.000 boîtes supplémentaires de l'ancienne formule du Levothyrox, à la demande de l'agence du médicament, "pour accompagner plus longtemps" les patients qui en ont besoin.

Le tribunal de grande instance de Toulouse a condamné mardi le laboratoire pharmaceutique Merck à fournir "sans délai, le produit ancienne formule " du Levothyrox à vingt-cinq patients de Haute-Garonne, qui souffraient "de graves troubles " après avoir pris la nouvelle formulation de ce médicament.

En pleine campagne, le fils de Trump a échangé avec WikiLeaks
Donald Trump Jr à la tribune, à l'université Faulkner, à Montgomery dans l'Alabama. Wikileaks a de son côté fermement nié avoir obtenu ces documents de cette manière.

Le ministre des Transports, intransigeant : "L'application du permis à points est irréversible"
Les heures de circulation nocturne seront réduites, modifiées ou arrêtées pour éviter les accidents". Par ailleurs Diallo a indiqué ceci: "Les statistiques l'ont démontré.

Les éventuelles raisons de la démission de Saad Hariri
Les " circonstances obscures " de son séjour à Riyad interrogent la classe politique libanaise. Vendredi, le chef du Hezbollah, Hassan Nasrallah, a accusé l'Arabie saoudite de "détenir" M.

Reste à savoir si cette décision de justice fera jurisprudence. Le fabricant pharmaceutique a aussitôt décidé de faire appel, mais a annoncé, en début de soirée, la remise en vente de 200.000 boîtes supplémentaires.

De son côté, Merck rappelle dans un communiqué que " depuis octobre, en coordination avec l'ANSM (et le Ministère de la Santé) ", la mise à disposition d'Euthyrox (le Levothyrox ancienne formule) et d'alternatives thérapeutiques " a permis de servir l'ensemble des patients munis d'une prescription médicale conforme ". Le juge des référés de Toulouse s'est déclaré incompétent pour les 65 patients résidant à l'extérieur du département de Haute-Garonne.

"C'est une première brèche!" "C'est une première. On ne s'y attendait pas", a renchéri Chantal L'Hoir, fondatrice-présidente de l'Association française des malades de la thyroïde (AFMT), car, dit-elle à l'AFP, tous les référés en matière sanitaire ont jusque-là échoué. A l'audience, le 8 novembre, l'avocat des plaignants Jacques Lévy avait parlé de "véritable scandale sanitaire". Et ce "par le biais des circuits de distribution et de commercialisation" et "sans délai". Le tribunal a aussi infligé à Merck une astreinte de 10 000 euros par jour d'infraction constatée. A l'audience, le juge s'était transporté dans une pharmacie pour constater l'absence de l'ancien médicament.