Ingérence de Moscou: finalement, Trump croit la CIA

Mardi, 14 Nov, 2017

James Clapper, invité dans la même émission, a ajouté que les dirigeants qui déroulent le tapis rouge pour Donald Trump étaient en mesure de manipuler le président américain. Samedi, après sa rencontre avec Vladimir Poutine en marge du sommet de l'Asie-Pacifique (Apec) à Danang, Donald Trump avait longuement mis en avant les dénégations de son homologue russe sur les accusations d'ingérence de Moscou dans la campagne américaine, laissant entendre qu'il le pensait sincère.

Plutôt discret sur les réseaux sociaux depuis le début de sa tournée asiatique, Donald Trump a ensuite envoyé dimanche matin une série de tweets revenant sur les grands dossiers des derniers jours. "Quant à savoir si je le crois, je me range du côté de nos agences", a déclaré dimanche M. Trump, exprimant sa confiance à leur égard.

Comme la Russie accusé d'ingérence dans les élections américaines. Et d'ajouter "vu la source des critiques, je les considère comme un honneur". "Les conclusions des services de renseignement en ce qui concerne l'ingérence de la Russie n'ont pas changé", ajoute ce communiqué, publié par la chaîne. "Ce sont des vendus", avait répondu le président américain.

Le fait qu'il n'y a pas eu de face-à-face est lié "à l'agenda chargé de Donald Trump, à mon agenda à moi et à certaines formalités du protocole", a expliqué à la presse M. Poutine, en assurant n'y voir "rien de grave". "Quand tous les haineux et les imbéciles se rendront-ils compte qu'avoir de bonnes relations avec la Russie est une bonne chose, pas une mauvaise chose?", a-t-il ainsi écrit.

Marseille : un jeune homme tué par balle
La victime était connue des services de police, notamment pour des faits d'infraction à la législation sur les stupéfiants. On apprend de même qu'il était défavorablement connu des services de police pour des faits liés à des stupéfiants.

La Suisse arrache son billet
Une ultime frayeur avant la libération au coup de sifflet final, synonyme de qualification pour la prochaine Coupe du monde. La Nati n'a jamais brillé, mais elle n'a pas tremblé non plus lors de son double duel de barrage pour l'épreuve mondiale.

Jupiter et Vénus ensemble dans le ciel de l'aube
N'hésitez pas à nous envoyer vos clichés sur la page Facebook de Sciences et Avenir . Il fallait se lever tôt, lundi 13 novembre, et avoir un peu de chance.

Moscou affirme que les deux pays entendent maintenir leurs canaux de communications militaires ouverts afin d'assurer la sécurité des soldats russes et américains, et pour tenter de prévenir toute action "dangereuse" de l'État islamique contre les forces alliées.

Il s'est par ailleurs félicité des progrès accomplis sur le dossier nord-coréen en annonçant que la Chine allait durcir les sanctions contre Pyongyang, dans un autre tweet.

Ami avec Kim Jong-Un?

Eh bien, j'essaie tellement d'être son ami, peut-être qu'un jour ça arrivera!