EDF dévisse en Bourse après l'abaissement de son objectif d'Ebitda 2018

Mardi, 14 Nov, 2017

Pour expliquer cet ajustement, le groupe précise que sa filiale de distribution d'électricité Enedis anticipe désormais une baisse des volumes acheminés de 0,3 % en France en 2018.

Par ailleurs, les investissements nets - hors Linky, nouveaux développements et cessions d'actifs - devraient être proches de 11 milliards d'euros en 2018, alors qu'ils étaient estimé jusqu'ici à 10,5 milliards d'euros.

Dans ce contexte, EDF accélère le déploiement du plan de performance présenté en avril 2016.

Balotelli premier supporter de la Squadra Azzura
Le message est donc le suivant: restons tous ensemble, tous unis, et battons la Suède. "Supportez l'Italie" a-t-il demandé. On a beaucoup parlé de mon absence de la sélection, mais ce choix ne dépend ni de moi ni de vous".

Vidéo - 13 Novembre. homme surprise des Eagles of Death Metal
Le groupe américain a toutefois déjà rejoué à Paris depuis les attentats. "I love you, je t'aime", a-t-il lancé à la foule. Le groupe américain Eagle of Death Metal a souhaité être présent pour cette journée d'hommage.

Centrafrique: trois morts dans des violences à Bangui
Le propriétaire du café, Issiakou Guymba, a regretté que l'objectif du concert ait été détourné. Des habitants de la capitale craignent de nouvelles violences entre les groupes armés.

La direction d'EDF a désagréablement surpris les marchés en annonçant une révision à la baisse de son objectif d'EBITDA pour 2018.

"Conséquence de ces vents contraires, EDF a annoncé l'augmentation de son objectif de réduction des coûts d'exploitation pour 2018 par rapport à 2015, ces derniers passant de 700 millions d'euros à 800 millions d'euros", a rappelé dans une note Bryan Garnier.

Contre un objectif initial de 10,5 Mds€. À taux d'actualisation retraites constants. L'électricien public indique dans un communiqué qu'il table désormais sur un bénéfice annuel avant impôt, charges financières, dépréciation et amortissement (Ebitda) compris entre 14,6 et 15,3 milliards d'euros, contre 15,2 milliards au moins prévus précédemment.