" "Argentine. " 48 heures d'angoisse " pour un équipage Air France

Mardi, 14 Nov, 2017

Le SNPNC rapporte que l'équipage du vol AF 228 du 29 octobre 2017 à destination de Buenos aires a vécu 48 heures d'angoisse à Buenos Aires. Le SNPNC y explique que l'équipage a d'abord refusé à la passagère d'être surclassée, faute de place, puis a accepté de la changer de siège, en vol, après qu'elle s'est plainte "d'une attitude déplacée de son voisin", "malgré le fait que l'équipage n'ait constaté aucune anomalie à ce sujet". Le président de la compagnie, Jean-Marc Janaillac, "a fait connaître au ministère des Affaires étrangères son indignation quant aux conditions de convocation et de détention arbitraires dont l'équipage d'Air France a été victime", est-il précisé. Mais à l'atterrissage, les services de police argentins ont selon le syndicat immédiatement interpellé une partie de l'équipage " suite à la plainte de la passagère", les employés d'Air France étant retenus dans le commissariat de l'aéroport pendant six heures. L'équipage avait à deux reprises réveillé "le passager français de grande taille et corpulent, assis au milieu d'une rangée de trois sièges, car il empiétait sur l'espace de sa voisine; l'homme a été interpellé et placé à l'isolement pendant 24 heures, sans pouvoir avoir accès à un avocat ou à l'assistance consulaire".

Ils ont ensuite reçu l'injonction de se rendre au Tribunal de Buenos Aires le lendemain matin à 8h30.

" Le PSG, c'est plutôt un club de stars " — Luiz Gustavo
Notre philosophie est différente, nos supporters aussi, indique l'ancien joueur du Bayern Munich dans le quotidien L'Equipe . Ils aiment les joueurs qui luttent, se battent, vivent leur club, alors que le PSG est plutôt un club de stars.

L'ex-gérant des Restos du coeur retrouvé poignardé
Il avait été condamné en juin dernier à six mois de prison ferme pour " dénonciation de crime ou délit imaginaire ". Cette dernière lui aurait planté un couteau dans le ventre avant de s'enfuir en criant " Allah Akbar ".

Systèmes de réseau de contrôle de carrosserie Kostal
La Société Kostal est parmi les entreprises leader dans le domaine de l’industrie automobile. Cependant, les systèmes de contrôle de réseau intérieurs sont tout aussi importants.

Après un interrogatoire par un juge et par l'ancien vice-premier ministre, il a été relâché sans autre forme d'explication ou d'excuse. Aucune explication ne lui a été donnée et il avait été interdit à quiconque de l'accompagner et de communiquer avec lui, deux gardes armés étant placés devant sa porte. Le Chef de cabine a été interrogé plusieurs heures durant sans même savoir à quel propos pour finalement être relâché sans explications. Plusieurs autres personnes étaient présentes selon le syndicat, " notamment le père de la plaignante, l'ancien vice-ministre de la justice, et son épouse", et d'autres " inconnues à ce jour".

Le SNPNC a écrit au Ministre Le Drian ainsi qu'à l'Ambassade d'Argentine en France pour demander l'ouverture d'une enquête sur ces faits.