Elle reprendra son rôle de "Wonder Woman" à une condition

Lundi, 13 Nov, 2017

Gal Gadot menace de ne pas jouer dans Wonder Woman 2 si Brett Ratner reste l'un des producteurs du film. L'actrice a-telle le pouvoir à elle seule de sortir un producteur comme Brett Ratner?

L'actrice aurait également décliné une invitation à un dîner où Brett Ratner était présent. Elle sait aussi que le meilleur moyen de frapper des gens comme Brett Ratner est de s'en prendre à leur porte-feuille.

Dans la foulée des révélations d'Olivia Munn, Natasha Henstridge, Katharine Towne, Jamie Ray Newman, Eri Sasaki, Jorina King et Ellen Page, toutes victimes des agissements de Ratner, la maison mère des productions DC au cinéma a d'ores et déjà annoncé son intention de couper les liens avec RatPac, maquillée en départ volontaire de l'accusé pour "régler ses problèmes sans causer de tort à son partenaire historique".

PSG : Draxler répond à la rumeur Bayern
C'est pourquoi, je suis curieux de voir comment nos défenseurs vont se comporter et l'empêcher de s'exprimer. Nous sommes à mi-saison avec le PSG et je suis concentré sur les objectifs élevés que nous avons.

Federer ne tombe pas dans le piège Sock — Masters Londres
Six fois vainqueur de la compétition (2003, 2004, 2006, 2007, 2010, 2011 ), Roger Federer part favori du tournoi. L'homme aux 19 titres du grand chelem compte également 6 triomphes aux finales de l'ATP.

Voile : Thomas Coville et Jean-Luc Nélias remportent la Transat Jacques-Vabre
Pour sa première grande course, Gitana 17 a filé à de très belles vitesses grâce à ses foils jusqu'à la nuit du 8 au 9 novembre. Il a également participé aux records du tour du monde en équipage (Trophée Jules Verne) de 1997 et 2010.

Gal Gadot n'a pas réagi directement cette histoire et la Warner a simplement indiqué à Page Six qu'ils disaient "faux" en rapportant un tel bras de fer. Elle sait aussi que Warner Bros est de son côté. Alors qu'il a déjà participé au premier opus de la franchise en tant que producteur, et a donc bénéficié des retombées exceptionnelles de Wonder Woman (à hauteur de 822 millions de dollars dans le monde, dont 413 rien qu'aux Etats-Unis), l'actrice souhaiterait que ce dernier se retire du second film dont la sortie est prévue pour décembre 2019. "Ils ne peuvent pas faire un film qui parle de la puissance des femmes et qui en même temps est financé en partie par un homme accusé d'agressions sexuelles sur des femmes". Chef de file et fondateur de RatPac-Dune Entertainment, collaboration des maisons RatPac et Dune, l'homme travaille depuis de nombreuses à travers sa société en partenariat avec la Warner, sur plus d'une trentaine de films parmi lesquels l'ensemble du panel DCEU actuel ainsi que sur les prochains épisodes annoncés (Flash, Green Lantern, etc). Si Brett Ratner garantit pas mal de cash au studio, Gal Gadot a été unanimement décrite comme l'un des points forts du premier volet de la saga.

Mais ce sera à la Warner de trancher!