Un infirmier soupçonné d'être à l'origine de 106 morts — Allemagne

Samedi, 11 Nov, 2017

Un infirmier allemand est soupçonné d'avoir tué, ou tenter de le faire, près d'une centaine de patients. Et le bilan pourrait encore s'alourdir: des expertises toxicologiques restent en cours pour cinq autres cas suspects en Allemagne, ont précisé hier jeudi 9 novembre 2017 le Parquet et la police d'Oldenbourg, au nord-ouest du pays, dans un communiqué commun. Un porte-parole du Parquet a par ailleurs précisé qu'une "exhumation avait été demandée aux autorités turques dans trois cas" de morts suspectes.

Il injectait des surdoses médicamenteuses à des patients lorsqu'ils étaient en réanimation. Le pire tueur en série de l'histoire de l'Allemagne d'après-guerre aurait agi par "ennui ", rapporte Le Parisien.

Le coup de gueule du pape François en pleine messe
"Le prêtre qui dirige la cérémonie dit "Elevons nos cœurs". "Je vois que quand je célèbre la messe, ici où là, il y a des gens qui passent leur temps sur leurs téléphones".

Le détail "qui tue" sur la couverture du Time concernant Emmanuel Macron
D'autant plus, comme l'avance l'hebdomadaire américain, que la scène géopolitique mondiale " a une ouverture pour le poste de leader ".

Un constructeur automobile porte plainte contre Call of Duty !
Cependant, AM General n'a pas fait de déclarations officielles sur le litige. La plainte a été déposée le 7 novembre par l'entreprise AM General .

L'affaire avait éclaté à l'origine en 2005, lorsque l'infirmier avait été surpris par une collègue en train de faire une piqûre non prescrite à un patient dans la clinique de Delmenhorst, ce qui lui avait valu en 2008 sa première condamnation pour tentative de meurtre.

En 2015, la justice avait condamné le quadragénaire à perpétuité après l'avoir reconnu coupable du meurtre de deux patients. L'enquête avait été relancée en janvier 2014 car l'intéressé avait admis auprès d'un codétenu une cinquantaine d'homicides.