L'Arabie met en garde l'Iran après un tir de missile — Yémen

Jeudi, 09 Nov, 2017

L'Arabie saoudite a reproché à l'Iran de fournir des équipements militaires clandestinement aux rebelles houthistes.

Riyad a échappé de peu à un tir de missile. Mohammad Javad Zarif a aussi dénoncé " les actions provocatrices du gouvernement saoudien dans la région ". "Nous ne tolèrerons aucune atteinte à notre sécurité nationale".

Comme l'avait affirmé plus tôt la coalition de pays musulmans qui intervient au Yémen sous commandement saoudien depuis mars 2015, M. Jubeir a averti: "Le royaume se réserve le droit de riposter de manière appropriée et au moment opportun aux agissements agressifs du régime iranien".

L'ONU a pourtant indiqué lundi que deux vols humanitaires à destination du Yémen avaient dû être suspendus.

A Téhéran, les Affaires étrangères ont affirmé que le tir de missile était "une action indépendante (des Houthis) en réaction à plusieurs années d'agression des Saoudiens", et que Téhéran n'avait rien à voir là-dedans.

Un nouveau trophée pour Iker Casillas
Il s'agit d'une récompense qui met en avant la carrière d'un footballeur agé de plus de 29 ans. Le gardien de 36 ans a devancé Cristiano Ronaldo, Leo Messi, Andrea Pirlo et Thiago Silva .

Elle fait un doigt d'honneur à Donald Trump et perd son emploi
La femme, âgée de 50 ans, avait fièrement utilisé le cliché comme image de profil de ses comptes Facebook et Twitter . Malgré la perte de son emploi, la quinquagénaire ne regrette rien: "D'un côté, je vais mieux que jamais".

Dieudonné expulsé du théâtre de la Main d'Or, la justice a tranché
L'avocate de Dieudonné , Isabelle Coutant-Peyre, a pour sa part indiqué qu'elle envisageait un pourvoi en cassation. La cour d'appel de Paris a validé l'expulsion de Dieudonné du théâtre parisien de la Main d'Or à Paris (XIe).

Pour Ryad, il ne fait guère de doute que les Houthis, qui contrôlent aussi une bonne partie du nord et de l'ouest du Yémen, bénéficient de livraisons d'armes de l'Iran et de l'assistance d'experts iraniens en balistique, qui leur permet d'allonger la portée de leurs missiles.

Elle a promis notamment 30 millions de récompense pour toute personne fournissant des informations conduisant à la capture du chef des rebelles yéménites, Abdel Malek al-Houthi, et 20 millions pour chacun des dix premiers responsables de la rébellion.

L'Arabie avait intercepté en juillet dernier un autre missile balistique tiré du Yémen vers La Mecque. L'Iran, qui a démenti tout lien avec ce tir de missile, a jugé l'accusation "contraire à la réalité ".

En outre, l'allié libanais de Ryad, le Premier ministre Saad Hariri, a annoncé samedi depuis la capitale saoudienne sa démission en accusant le Hezbollah chiite libanais et son allié iranien de "mainmise" sur le Liban et en disant craindre pour sa vie.

Sur le terrain, la coalition militaire conduite par l'Arabie saoudite a décidé de fermer temporairement tous les accès aériens, terrestres et maritimes au Yémen, afin d'empêcher l'armement par l'Iran des rebelles chiites houthistes.