Un cas de FCO dans l'Allier, vaccination obligatoire pour 5 départements

Mercredi, 08 Nov, 2017

En Corse, la présence du sérotype 4 est confirmée depuis décembre 2016 et on compte 193 foyers de ce sérotype.

Selon le ministère, " le sérotype 4 sévit actuellement avec une acuité particulière en Corse et en Sardaigne, et est également présent en Italie du Nord ". Il fera "l'objet d'analyses complémentaires (une centaine de prélèvements sanguins au sein du cheptel) pour déceler une éventuelle diffusion du virus dans l'élevage", précise encore la préfecture. Une réunion aura lieu jeudi au Conseil national d'orientation de la politique sanitaire animale et végétale, pour établir une stratégie permettant "d'enrayer la propagation de la maladie". Transmise par des insectes vecteurs du type culicoïdes (moucherons), la FCO est strictement animale et touche les ruminants domestiques (ovins, bovins, caprins) et sauvages.

L'Assemblée lève l'immunité parlementaire de Marine Le Pen — Photos de Daesh
L'élu du Gard assure avoir déposé un recours au tribunal administratif afin de faire annuler la décision. Ces images ont déclenché une vague d'indignation en France.

Twitter passe aux gazouillis à 280 caractères
En réponse à cette trouvaille, Twitter a rappelé les deux utilisateurs à l'ordre en suspendant temporairement leur compte. Pourtant, certains ne sont toujours pas satisfaits et sont prêts à défier le système de Twitter .

Une aide efficace au sevrage — L'e-cigarette
Et il était plus fortement associé à une réduction de la consommation de tabac chez les fumeurs les plus dépendants. Vapoter serait efficace pour aider à réduire sa consommation de tabac , mais moins pour arrêter définitivement.

Lundi 6 novembre dernier, un cas de fièvre catarrhale ovine de sérotype 4 sur un bovin de race abondance introduit dans une exploitation de l'Allier a été déclaré.

Une "zone de surveillance" a également été décidée par le ministère dans 7 départements: la Côte-d'Or, la Saône-et-Loire, les Hautes-Alpes, l'Isère, le Rhône, la Haute-Saône et le Territoire de Belfort. Toutefois, elle est guérissable, ne se transmet pas à l'homme, et n'a aucune incidence sur la qualité des aliments produits à partir de ces animaux.