Dieudonné expulsé du théâtre de la Main d'Or, la justice a tranché

Mercredi, 08 Nov, 2017

La cour d'appel de Paris a validé l'expulsion de Dieudonné du théâtre parisien de la Main d'Or à Paris (XIe).

L'avocate des propriétaires du théâtre Dominique Cohen-Trumer a notamment relevé que, même si c'était la société Bonnie Productions qui était titulaire du bail, l'exploitation semblait relever de la société de "les productions de la plume" alors que le bail interdit la sous-location. Elle est exécutoire, et peut donc être appliquée immédiatement. L'avocate des propriétaires a expliqué à l'AFP que la justice a également condamné la société de l'humoriste Bonnie production (titulaire du bail) au paiement de 280 660 euros au titre d'arriérés locatifs.

Côte d'Ivoire : Gervinho, Jonathan Kodjia et Joris Gnagnon incertains contre le Maroc
Les Ivoiriens, qui se qualifieront en cas de victoire, déplorent les blessures de Gervinho , Jonathan Kodjia et Joris Gnagnon. Pour sa part, le défenseur Eric Bailly (Manchester United/ENG) manque aussi à l'appel, suspendu pour cumul de cartons.

Jean-Jacques Annaud aurait caché son argent au fisc français
Joint par Le Monde et Radio France, Jean-Jacques Annaud a directement demandé à ses avocats de " régulariser la situation ". Ce dernier s'est alors empressé de contacter la cellule de régularisation de Bercy, souligne encore Franceinfo.

L'Assemblée lève l'immunité parlementaire de Marine Le Pen — Photos de Daesh
L'élu du Gard assure avoir déposé un recours au tribunal administratif afin de faire annuler la décision. Ces images ont déclenché une vague d'indignation en France.

L'avocate de Dieudonné, Isabelle Coutant-Peyre, a pour sa part indiqué qu'elle envisageait un pourvoi en cassation. La cour d'appel de Paris a validé cette expulsion, ce mardi. Le tribunal correctionnel de Paris l'avait déclaré coupable des délits d'injure raciale et de provocation à la haine dans son spectacle. Mais celui-ci ne serait pas suspensif, et n'empêcherait donc pas une expulsion. Cette décision faite suite à l'appel du camp de Dieudonné le 29 septembre 2015, concernant de la résiliation du bail de ce dernier, décidée par le tribunal de grande instance.

Dans le spectacle La bête immonde, présenté en 2014, le polémiste, fers aux pieds, déguisé en détenu de Guantanamo, avait discouru sur le rôle qu'il attribue aux juifs dans la traite des Noirs et ironisé sur le génocide commis par les nazis.