"32 projets ont été déjoués durant l'état d'urgence" affirme Gérard Collomb — Terrorisme

Mercredi, 01 Nov, 2017

"L'état d'urgence a permis d'effectuer 4457 perquisitions administratives, au cours desquelles 625 armes ont été saisies, dont 78 de guerre".

Le 13 novembre 2015, les attentats de Paris poussaient François Hollande à instaurer un état d'urgence en France. Il a ainsi justifié l'adoption de la nouvelle loi antiterroriste, signée lundi par le président Emmanuel Macron pour prendre le relais de l'état d'urgence en vigueur depuis fin 2015, période durant laquelle "32 attentats" ont été "déjoués".

Lequel assure que les "libertés individuelles sont mieux garanties" sous la nouvelle loi que sous l'état d'urgence. L'heure est donc au bilan d'un dispositif instauré au lendemain des attentats de Paris de 2015. Des suites judiciaires ont été données dans environ un cas sur quatre: 998 enquêtes judiciaires ont été ouvertes, donnant lieu à 646 gardes à vue. "Les premières perquisitions ont été utilisées de façon massive pour lever des doutes, fermer des portes et libérer des enquêteurs pour les mobiliser sur d'autres objectifs, explique une source policière interrogée par Le Monde. Passée cette première phase, les perquisitions ont été affinées à partir de renseignements plus précis".

Conte : "Si Kanté est prêt, il jouera contre la Roma"
Blessé à une cuisse depuis quelques semaines, N'Golo Kanté a manqué les cinq derniers matchs de Chelsea . Je veux être sûr qu'il soit prêt. "Mais s'il est prêt, il jouera".

Six mois plus tard, Cyprien est de retour — OGCN
A 22 ans, Wylan Cyprien est réapparu sous le soleil de la côte d'Azur. Son dernier match remonte au 10 mars dernier, à Caen (2-2). Une bonne nouvelle pour l'OGC Nice .

Donald Trump évoque l'Etat islamique dans un tweet — Attentat à Manhattan
We must not allow ISIS to return, or enter, our country after defeating them in the Middle East and elsewhere. Le maire de New York a indiqué plus tôt qu'il s'agissait d'un " acte de terrorisme ".

En deux ans, 752 individus ont été assignés à leur domicile avec obligation quotidienne de pointer au commissariat ou à la gendarmerie. Huit d'entre elles l'ont été sans interruption depuis deux ans. C'est le dernier attentat déjoué sous l'état d'urgence. "39 individus sont encore sous le coup de cette mesure", a affirmé Gérard Collomb.

Durant ces deux années, dix-neuf lieux de culte musulmans ont été fermés par décret du ministre de l'Intérieur. Depuis trois mois et demi, 928 contrôles d'identités ou fouilles ont été menés sur le territoire français, et 13 "zones de protection et de sécurité" ont été sanctuarisées par les autorités lors de grands rassemblements populaires.