70% des adhérents Les Républicains rejettent la primaire ouverte — Présidentielle

Mercredi, 27 Sep, 2017

Les Républicains dévoilent, ce mercredi, les résultats d'une enquête menée auprès de 40 000 adhérents, dans le cadre des ateliers de la refondation du parti.

À la primaire ouverte à tous les citoyens qui "partagent les valeurs républicaines de la droite et du centre" devrait donc se substituer une primaire fermée à laquelle ne pourront voter que les adhérents du parti à jour de leur cotisation. Là, 63% des personnes interrogées estiment que "le ralliement de personnalités de droite à Emmanuel Macron après le second tour de l'élection présidentielle" a causé la perte de 100 députés LR dans l'hémicycle. Avant le congrès des Républicains et l'élection d'un nouveau président, les 10 et 17 décembre, Bernard Accoyer, secrétaire général, a souhaité consulter les adhérents d'un parti éprouvé par les scrutins du printemps. Selon un "questionnaire de la refondation", cité par Franceinfo, ils sont 70% à ne plus vouloir de primaire ouverte pour la présidentielle. 66% d'entre eux attribuent cette défaite par "le manque d'union de notre famille politique", 25% par un "déficit de pédagogie" et 14% par un "projet qui ne correspond pas assez aux attentes des Français" et "une image qui manque de modernité".

Seville : Ben Yedder voulait ramener le ballon
Je n'avais jamais fait ça en Ligue des champions , alors que je m'étais fixé comme objectif d'inscrire un triplé en C1. Puis, il a doublé la mise d'un tir croisé (38e) avant de conclure le festival du but sur penalty à la 83e minute.

Ryanair annonce de nouvelles annulations jusqu'en mars: 400.000 passagers devraient être touchés
La compagnie aérienne va en effet supprimer des vols entre novembre et mars 2018: selon le Guardian , 18.000 vols (!) sont concernés sur cette période.

L'audacieux pari d'EasyJet dans l'avion électrique
Des vols comme un Nice-Toulouse ou un Paris-Londres, mais qui pour la compagnie "représentent à peu près 20% de ses vols". Les avantages probables de ces avions électriques: moins de pollution, moins de bruit et réduction du prix des billets.

Le questionnaire évoque également la défaite aux législatives en juin dernier.