Trois mois d'absence pour Pogba — Angleterre Manchester United

Dimanche, 17 Sep, 2017

Avec l'équipe de France, Paul Pogba est déjà assuré de louper les deux dernières rencontres des éliminatoires pour la Coupe du monde 2018. Selon le Times, le milieu de terrain français d'origine guinéenne pourrait rater trois mois de compétition. "La blessure est vraiment mauvaise", lâche cette source au journal.

Year Old Arrested In Connection With Parsons Green Attack
The device is being forensically examined while detectives are scouring CCTV and examining witness statements for potential leads. She said: "The public will see more armed police on the transport network and on our streets, providing extra protection".

Golovkin et Alvarez font combat nul
Golovkin et Alvarez ont signifié qu'ils étaient prêts à accepter un combat revanche. "J'ai senti sa puissance". Gennady Golovkin , le roi des poids moyens, va affronter Saul Alvarez, l'un des meilleurs boxeurs au monde.

Marquinhos voit grand pour Kimpembe — PSG
C'est pendant la saison que l'on va arriver à notre meilleur niveau, il manque un peu d'automatisme avec les nouveaux joueurs. Marquinhos n'a pas caché que le feuilleton Neymar avait animé une bonne partie de ses journées pendant le mercato estival .

Victime d'une blessure aux ischio-jambiers de la jambe gauche après 18 minutes de jeu contre le FC Bâle (3-0), mardi en Ligue des Champions, Pogba souffrirait d'une déchirure de grade 3, c'est-à-dire une rupture importante du muscle. Les tendons pourraient aussi être touchés. "Ce n'est pas normal pour un joueur qui respecterait notre programme d'entraînement". Cette source estime que la gravité de cette blessure serait le résultat d'un entraînement personnel trop intensif en dehors du club. En club, dans la même hypothèse pessimiste, il devrait tirer un trait sur tout le reste de la phase de groupes de la Ligue des champions ainsi que sur les chocs de Premier League contre Liverpool, Tottenham, Chelsea, Arsenal et le derby contre Manchester City. N'hésitez pas à réagir et à débattre dans l'espace "Ajouter un commentaire".