Rohingyas : Aung San Suu Kyi annule un déplacement à l'ONU

Samedi, 16 Sep, 2017

Fin août, les rebelles de l'armée du salut des Rohingyas de l'Arakan (ARSA), plus connu localement sous le nom Harakah al-Yaqin ("Mouvement de la foi" en arabe), avaient réussi à coordonner des attaques contre plusieurs dizaines de postes-frontières birmans, équipés de simples machettes et couteaux.

Le secrétaire général de l'ONU Antonio Guterres a appelé mercredi la Birmanie à suspendre ses opérations militaires contre la minorité Rohingya.

Les Nations-Unies accusent la Birmanie de nettoyage ethnique des Rohingyas.

Face aux nombreuses critiques, Aung San Suu Kyi a décidé d'annuler son déplacement à l'Assemblée générale de l'ONU à New York. S'agit-il de nettoyage ethnique?

On estime que 370 000 Rohingyas ont déjà fui le Myanmar pour se réfugier au Bangladesh voisin.

US Bans Kaspersky Lab Products Over Security Concerns
Other experts, however, suggested that consumers should also uninstall Kaspersky software to avoid any potential risks. The Homeland Security announcement Wednesday is the latest blow for the Russian firm in the U.S.

Washington prolonge l'allègement des sanctions contre l'Iran
En réaction, le ministre des Affaires étrangères iranien, Javad Zarif, a indiqué que l'accord iranien n'était pas renégociable. Enfin, Donald Trump devrait rencontrer les dirigeants de Turquie, d'Afghanistan et d'Ukraine jeudi.

L'armée russe se déploie, Barcelone a évité le pire — Eurozapping
La Russie a lancé, jeudi 14 septembre, de vastes manœuvres militaires conjointes avec la Biélorussie aux portes de l'Union européenne.

Pressée de s'exprimer par la communauté internationale, mais devant maintenir un précaire équilibre dans ses relations avec la très puissante armée birmane, Suu Kyi prononcera finalement le 19 septembre un discours télévisé sur la situation au Rakhine, ont annoncé ses services. Cette communauté souffrant de la dégradation de leur situation humanitaire continue de fuir l'horreur engendrée par la flambée de violences depuis fin août.

Et des milliers d'autres seraient toujours sur les routes. Lors de son seul commentaire officiel sur cette crise, la cheffe du gouvernement birman avait dénoncé un 'iceberg de désinformation' sur les Rohingyas et défendu l'action de l'armée.

Autorités locales et organisations internationales peinent à prendre en charge cette marée humaine. Les réfugiés arrivent au Bangladesh épuisés et affamés, après des jours de marche sous la pluie et au péril de leur vie.

Mme Suu Kyi, qui avait été faite citoyenne canadienne honoraire en 2007, alors qu'elle était dissidente, soutient que son gouvernement fait face actuellement à une "insurrection", à du "terrorisme" et à la "désinformation" des médias étrangers.

" Nous espérons que le Conseil de sécurité va proposer des décisions substantielles et notamment un embargo sur les armes", a déclaré de son côté Phil Robertson de Human Rights Watch.