Malcom revient sur le mercato et rassure sur sa blessure — Girondins

Samedi, 16 Sep, 2017

Cet été-là, exsangue, l'OM vendait ou laissait partir ses cadres (Imbula, Thauvin, Payet, A.Ayew, Gignac...), voyait s'en aller Marcelo Bielsa un soir de 1 journée de Ligue 1 et accueillait L.Diarra, Diaby, Rekik, B.Sarr, Rolando, Nkoudou ou encore Cabella.

Cette fois c'est Bordeaux qui l'emporte, contrairement aux deux dernières confrontations au Stadium depuis l'arrivée sur le banc du TFC de Pascal Dupraz qui s'étaient soldées par deux corrections pour les Girondins (4-1 et 4-0). Pourtant, le sort de Malcom, et donc de son club, aurait pu être bien différent.

Confidences " Brigitte est la la part d'humanité d'Emmanuel Macron ", selon Philippe Besson
Bien qu'Emmanuel et Brigitte Macron se révèlent toujours aussi complices, cette dernière redoute de perdre son mari. Dans son livre, il va même jusqu'à citer Brigitte parlant d'Emmanuel comme un homme " romanesque et romantique ".

Averses et temps frais jusqu'à dimanche
Quelques orages seront également possibles localement, selon les prévisions de l'IRM, l'Institut Royal Météorologique. Le vent s'orientera au sud-ouest puis sud-sud-ouest et se renforcera à nouveau, devenant assez fort à parfois fort.

Levothyrox : le nombre de cas d'effets indésirables explose
Agnès Buzyn qui reconnaît un problème d'information des malades met en cause la nouvelle formule mise sur le marché fin mars. Ces fluctuations étaient causées par la présence de lactose dans les comprimés, qui a depuis été remplacé par du mannitol.

La compo de Bordeaux: Costil - Sabaly, Toulalan, Jovanovic, Pellenard - Lerager, Otavio, Sankharé - Malcom, De Préville, Kamano. Marseille. Dans un entretien accordé à Canal +, le Brésilien est revenu sur son transfert avorté à l'Olympique de Marseille en 2015: " je suis arrivé à Marseille, on était d'accord sur tout. Il semblerait que Vincent Labrune, alors président de l'écurie marseillaise, n'était pas intéressé par une signature de l'attaquant. "Donc je suis retourné au Corinthians ".

" Il faut attendre l'année prochaine".