La justice interdit l'autodétermination de la Catalogne — Espagne

Samedi, 16 Sep, 2017

La tension s'y était accrue la semaine dernière quand le parlement catalan avait adopté, coup sur coup, une loi d'organisation du référendum et une loi de déconnexion d'avec l'Espagne en cas de victoire du "oui", aussitôt suspendues par la Cour constitutionnelle. En effet, la date et l'heure du début des festivités n'ont pas été choisies par hasard.

La Diada, célébrée chaque 11 septembre, commémore la prise de Barcelone en 1714 par les troupes du roi Felipe V qui supprima l'autonomie de la région. Ce que les manifestants appellent, 300 ans plus tard, "la répression imposée par Madrid", rapporte RFI. Elle s'est ainsi rendue aux arguments du gouvernement Rajoy. Pourtant, malgré les manifestations politiques habituelles, la Diada est vécue par la plupart des Catalans comme une journée festive.

Jordi Sanchez, président de l'ANC, a déclaré au Monde: "Nous avons la force des gens avec nous et la capacité de les mobiliser". Et de conclure: "Mariano Rajoy et Carles Puigdemont doivent retourner à la table des négociations pour trouver un accord".

Les autorités espagnoles tentent de dissuader les fonctionnaires de participer à l'organisation de ce scrutin. "Si les employés publics viennent à manquer, plus de 16 000 volontaires se sont inscrits pour aider à la tenue de la consultation populaire" rapporte Le Monde. Mais Barcelone comme plusieurs autres grandes villes n'ont toujours pas confirmé leur participation. "Avec un PIB de 222 milliards d'euros, elle génère à elle seule 19 % du PIB de l'Espagne et aux alentours de 30 % de ses exportations" [les Echos]. La région affiche également des taux de chômage et de croissance plus favorables qu'à l'échelle nationale.

L'administration Trump sanctionne la Guinée — Immigration aux USA
A la seule différence que les sanctions à l'égard de la Guinée sont plus importantes car elles touchent même les fonctionnaires.

EL1 : Record de la piste pour Ricciardo, Vandoorne 11e
Derrière les Red Bull on trouve les Mercedes , celle de Lewis Hamilton (+0 " 703) devançant celle de Valtteri Bottas (+1 " 252). L'Australien a tourné en 1'40 " 852 et met plus d'une demi-seconde à son coéquipier, Max Verstappen (+0 " 556).

FRA-SER: Tsonga égalise pour les Bleus
Grâce à cette victoire les Bleus reviennent à un partout face à la Serbie avant le double demain. "Jo" a fait le métier . Le vainqueur de cette demi-finale affrontera le gagnant de la rencontre opposant la Belgique à l'Australie, à Bruxelles.

Devant le bras de fer que se livrent Madrid et le gouvernement catalan, Nuria Marin juge inopportun de "reporter une telle responsabilité sur les maires qui se retrouvent face à une situation très complexe".

Le parquet général d'Espagne a ordonné mercredi aux procureurs de Catalogne de citer à comparaître les maires de la région prêts à organiser le référendum d'autodétermination illégal du 1er octobre, quitte à les faire arrêter s'ils ne se présentent pas. Depuis, quelque 200 maires, principalement issus du Parti socialiste catalan (PSC) ont affirmé ne pas vouloir organiser ce scrutin. "Les séparatistes ont vu cela comme une attaque à l'encontre d'une langue protégée", poursuit Politico.

Les indépendantistes ont obtenu la majorité au Parlement lors des dernières élections régionales. "Ils ont gagné les élections (48% des voix) mais la proportionnalité du système électoral fait qu'ils ont plus de sièges", [France Culture]. La société catalane est pourtant divisée sur la question de l'indépendance: selon le dernier sondage de l'institut gouvernemental catalan, en juillet, 41,1% la souhaitaient et 49,4% étaient contre.

Les indépendantistes catalans n'ont jamais caché qu'ils entendent faire fi de l'opinion de Madrid et des tribunaux du pays et aller de l'avant avec leur référendum.