57-0, les Springboks rossés

Samedi, 16 Sep, 2017

Ce samedi sur la pelouse du QBE Stadium de North Harbour, la Nouvelle-Zélande s'est imposée avec le plus gros écart de point dans l'histoire des confrontations face à l'Afrique du Sud.

Bien partis pour conserver le trophée du "Four Nations" où leur avance sur les Springboks est désormais de 8 points (19-11), les All Blacks, emmenés par Beauden Barrett (une pénalité et 7 transformations) se sont tout de suite détachés, avant d'alourdir le score en fin rencontre.

Averses et temps frais jusqu'à dimanche
Quelques orages seront également possibles localement, selon les prévisions de l'IRM, l'Institut Royal Météorologique. Le vent s'orientera au sud-ouest puis sud-sud-ouest et se renforcera à nouveau, devenant assez fort à parfois fort.

La justice interdit l'autodétermination de la Catalogne — Espagne
Jordi Sanchez, président de l'ANC, a déclaré au Monde : "Nous avons la force des gens avec nous et la capacité de les mobiliser". Et de conclure: "Mariano Rajoy et Carles Puigdemont doivent retourner à la table des négociations pour trouver un accord".

PHOTOS: Prince George arrives for his first day of school
Police are part of George's security detail, but Thomas's Battersea is responsible for its own security, the force noted. However, not even his royal status could protect him from a torture that most kids can't wait to have end: school.

Les All Blacks ont opéré un important remaniement avec sept changements par rapport au match contre l'Argentine, dont le retour d'Aaron Smith, pour affronter samedi l'Afrique du Sud lors de la 4e journée du Rugby Championship. A la mi-temps, les All Blacks menaient déjà 31 à 0.

Les huit essais ont été signés Rieko Ioane (16e), Nehe Milner-Skudder (21e et 52e), Scott Barrett (36e), Brodie Retallick (36e), Ofa Tu'ungafasi (63e), Lima Sopoaga (73e) et Codie Taylor (80e+1). La seconde période s'est soldée par un nombre incalculable de balles perdues par les Springboks, méconnaissables, qui subissent leur plus grosse défaite en match officiel (la dernière remontait à novembre 2002, contre l'Angleterre 3-53). Elle efface le revers 57-15 de l'an dernier encaissée à Durban.