Syrie : 6e réunion tripartite à Astana

Vendredi, 15 Sep, 2017

Ensemble, les trois pays vont déployer des forces de maintien de l'ordre dans la zone de désescalade d'Idleb dans le nord de la Syrie. Cette mesure sera également appliquée dans "certaines parties" des régions de Lattaquié, de Hama et d'Alep en Syrie.

Ces forces auront pour mission de "prévenir les incidents et accrochages" entre les forces gouvernementales et les combattants rebelles, qui contrôlent majoritairement la région d'Idleb, frontalière de la Turquie et voisine de la province côtière de Lattaquié, fief du régime. La ville d'Idleb est passée fin juillet sous le contrôle de jihadistes de l'ex-branche d'Al-Qaïda en Syrie, après le retrait d'un groupe rebelle rival. "Nous soutenons toute initiative qui fera cesser l'effusion de sang et les souffrances en Syrie, où qu'elles soient", a-t-il déclaré. Il a été décidé qu'ils déploieront des "forces de contrôle de la désescalade" dans la région d'Idleb.

Systèmes de réseau de contrôle de carrosserie Kostal
La Société Kostal est parmi les entreprises leader dans le domaine de l’industrie automobile. Cependant, les systèmes de contrôle de réseau intérieurs sont tout aussi importants.

Equifax victims might face another hassle in buying any new iPhone
The iPhone 8 is also run by the new six core A11 Bionic microchip, a dynamic display, souped-up cameras and worthier speakers. However, the bigger role that the iPhone X may play in the product line is to make the iPhone 8 Plus look like a better deal.

Hillary Clinton Blasts 'Schizophrenic' New York Times Coverage
In the November election, Clinton beat Trump in the popular vote by nearly 2.9 million votes, but only won 227 electoral votes. Clinton in her book said the email controversy put her on the defensive to the point she thought she "must be going crazy".

Les trois pays se sont encore mis d'accord pour garantir le fonctionnement des quatre zones de désescalade en Syrie pendant une durée d'au moins six mois, avec une option de prolongation. De son côté, la police militaire russe a déjà été implantée dans plusieurs de ces zones pour assurer un cessez-le-feu durable. Les Nations unies ont précédémment estimé que le processus d'Astana devait se concentrer sur la consolidation du cessez-le-feu et éviter d'aborder les sujets politiques. L'envoyée spécial de l'ONU pour la Syrie, Staffan de Mistura, a vendredi appelé à "utiliser l'élan fourni par Astana" pour élargir les pourparlers à la recherche d'une solution politique au conflit.

Il s'agit en effet de trouver un terrain d'entente pour la mise en place de nouvelles zones de sécurité, appelée aussi "zones de désescalade", a indiqué une source diplomatique du Kremlin à Sputnik, l'agence de presse moscovite, qui souligne que la Turquie serait d'accord.