La Région IDF met fin à un privilège accordé à Albert Dupontel

Vendredi, 15 Sep, 2017

Albert Dupontel va devoir trouver d'autres locaux pour sa maison de production.

La Région Ile-de-France va récupérer, pour le vendre, un hôtel particulier qu'elle louait à très bas prix depuis 2012 à la société de production du cinéaste et acteur Albert Dupontel.

L'hôtel particulier, appelé Hôtel Fourny, classé au titre des monuments historiques, sera déclassé pour en permettre la vente lors du prochain conseil régional des 21 et 22 septembre. Remplacé par Valérie Pécresse, élue Présidente du conseil régional d'Ile de France fin 2015, cette dernière a choisi de ne pas renouveler le bail d'Albert Dupontel qui expire à la fin de cette année. Sa valeur est estimée par France Domaine entre 9 et 11 millions d'euros.

Sentinelle. Le dispositif est redéployé mais pas réduit
Un "échelon de renforcement planifié" se chargera de la protection d'événements occasionnels ou saisonniers (sport, festival.). Le dispositif, mis en place après les attentats de janvier 2015 à Paris, sera "redéployé" mais ne sera pas réduit.

Donald Trump signe une résolution condamnant les suprémacistes blancs
Quelques jours après le drame, un commentaire ambivalent de Donald Trump avait indigné une grande partie de la classe politique états-unienne.

La santé mentale de Salah Abdeslam inquiète
Aujourd'hui, l'homme âgé de 28 ansmis en examen pour "assassinats terroristes" est complètement isolé du reste des détenus, bénéficiant de deux promenades quotidiennes qu'il effectue selon Le Parisien sur le toit de la maison d'arrêt.

La décision de la vente est intervenue alors que "la Région n'a pas de projet particulier en vue de valoriser de manière optimale le patrimoine régional et de dégager de cette vente une recette fort utile au vu de la contrainte budgétaire régionale", précise le projet de délibération. Ainsi, un second bâtiment, le "site des Camélias" dans le 14e arrondissement et fermé en 1990, sera également proposé au déclassement et à la vente.

Les deux projets de vente "s'inscrivent dans le cadre de la volonté de Valérie Pécresse d'optimiser le patrimoine immobilier de la Région", dixit son cabinet. Il est évalué à 1 million d'euros et deux repreneurs sont intéressés, dont l'hôpital Saint Joseph situé à proximité.

Dès la campagne des régionales, Valérie Pécresse avait annoncé son intention de faire des économies en abandonnant ou regroupant des sites occupés par la Région, qui déménagera en février 2018 à Saint-Ouen, en Seine-Saint-Denis.