Google Chrome s'attaque aux sites web bruyants

Vendredi, 15 Sep, 2017

Google vient d'annoncer que Chrome allait partir en guerre contre les sites jouant automatiquement un contenu. Ces dernières concernent surtout les publicités vidéo qui se lancent automatiquement et avec le son. Les équipes de Chrome estiment que cette solution permettra de satisfaire à la fois les utilisateurs et les annonceurs, afin de favoriser l'usage "légitime " des contenus en autoplay et lutter contre les abus. Par cette version, le navigateur de Google permettra de lancer uniquement le contenu lorsque les utilisateurs veulent que les médias se lancent. Ce nouveau paramètre sera intégré dès septembre 2017 dans la version beta de Chrome 63.

Google Chrome, le navigateur le plus utilisé au monde, a décidé de s'attaquer à cette problématique et promet des ajustements dans les prochains mois. La firme de Mountain View précise que si l'autoplay a des qualités, il reste " l'une des préoccupations majeures des internautes ". Pas toujours agréable, lorsqu'on ouvre une page web, de voir se lancer automatiquement une vidéo et d'entendre le son qui l'accompagne. En termes de revenus publicitaires, c'est un véritable changement autant pour l'industrie que pour les sites Internet.

Disparition de Maëlys : les parents reçus par les juges
C'est là que le principal suspect , âgé de 34 ans et présent au mariage où a disparu Maëlys , réside avec ses parents. Cet appel aux dons est organisé par d'anciennes camarades de l'école d'infirmières de la mère de la petite fille.

12 nouveaux véhicules électriques d'ici 2022 — Renault-Nissan
D'après Carlos Ghosn , 75% des moteurs vendus par l'alliance en 2022 seront communs à ses partenaires, contre un tiers actuellement.

La Région IDF met fin à un privilège accordé à Albert Dupontel
Il est évalué à 1 million d'euros et deux repreneurs sont intéressés, dont l'hôpital Saint Joseph situé à proximité. Albert Dupontel va devoir trouver d'autres locaux pour sa maison de production.

"Chrome fera en sorte que l'autoplay soit plus conforme aux attentes des utilisateurs et leur donnera davantage le contrôle", promet Mounir Lamouri.