Darmanin annonce la fermeture du bureau de conciliation — Fraudeurs du fisc

Vendredi, 15 Sep, 2017

Le ministre de l'Action et des comptes publics Gérald Darmanin a annoncé vendredi 15 septembre la fermeture prochaine des guichets qui permettent aux détenteurs de comptes cachés à l'étranger de régulariser leur situation auprès du fisc français. Cette cellule, créée en 2013, permettait aux évadés fiscaux repentis de se livrer et en échange d'une absolution judiciaire, ils devaient rapatrier leurs fonds, planqués sur des comptes bancaires étrangers, et payer les pénalités légales. Ainsi, le Ministre affirme que plus de 50 000 demandes auraient été déposées pour un " chiffre d'affaires " de plus de 32 milliards d'euros d'avoirs, dont 7,8 milliards d'euros seraient rentrés dans les caisses de l'État. Enfin, ses auteurs étant inventifs, la fraude fiscale passe par des moyens nouveaux. Et de prévenir: "Nous n'allons plus nous contenter de simples déclarations".

Sentinelle. Le dispositif est redéployé mais pas réduit
Un "échelon de renforcement planifié" se chargera de la protection d'événements occasionnels ou saisonniers (sport, festival.). Le dispositif, mis en place après les attentats de janvier 2015 à Paris, sera "redéployé" mais ne sera pas réduit.

Un bar à cocktails accusé d'apologie de l'esclavagisme, l'établissement s'en défend — Lyon
Une pétition signée du "collectif des Raciné.e.s." a été lancée ce jeudi pour dénoncer une "apologie de l'esclavagisme ". Interrogé ensuite à propos de l'esclavage, il aurait précisé que quelques photos ont été mises " dans les toilettes ".

Equifax victims might face another hassle in buying any new iPhone
The iPhone 8 is also run by the new six core A11 Bionic microchip, a dynamic display, souped-up cameras and worthier speakers. However, the bigger role that the iPhone X may play in the product line is to make the iPhone 8 Plus look like a better deal.

"Pour justifier cette décision, Monsieur DARMANIN estime qu'" avec l'entrée en vigueur de l'échange automatique d'informations bancaires, le cadre international permettra à la France d'avoir des moyens puissants pour détecter les fraudeurs". Le ministre évoque également un renforcement à venir des investissements informatiques et technologiques pour "avoir le même niveau de sophistication technique que les fraudeurs eux-mêmes". "Le renseignement à Bercy " doit être "plus efficace " dans la lutte contre "la fraude fiscale de grande ampleur ", a-t-il souhaité. "Ce discours-là est trop simpliste", conclut le ministre des Comptes publics, alors que l'opposition de gauche au gouvernement, et notamment la France insoumise, met régulièrement en avant les 60 à 80 milliards d'euros que coûte l'évasion fiscale chaque année à la France pour critiquer sa politique en matière de dépense publique. En juillet 2016, le secrétaire d'Etat au Budget de François Hollande, Christian Eckert, assurait déjà dans "les Echos" que le STDR "n'a [vait] pas vocation à durer éternellement".