Consultations médicales. De nouvelles tarifications à partir du 1e r novembre

Jeudi, 14 Sep, 2017

Deux nouvelles consultations vont en effet être créées, l'une dite "complexe" et l'autre dite "très complexe".

Ces nouveaux tarifs, dont les décrets ont été publiés au Journal officiel de la République française ce mardi 12 septembre, sont le résultat de négociations entre les syndicats de médecins et l'assurance maladie. Elle pourra être appliquée par les généralistes, gynécologues, obstétriciens et pédiatres et devra être réalisée une seule fois par an et par patiente aux tarifs opposables (46 euros).

Les consultations complexes, facturées 46€ ou les consultations très complexes à 60€. Ces nouvelles consultations concernent notamment les enfants de 3 à 12 ans obèses ou qui présentent un risque avéré d'obésité, les nourrissons qui sortent de la maternité, ou encore les jeunes filles entre 15 et 18 ans qui souhaitent avoir accès à une contraception.

Windows 10 : des problèmes de performances pour les jeux vidéo
Les utilisateurs auront un accès direct à la déclaration de confidentialité de Windows 10 pendant le processus de configuration. En outre, Microsoft va ajouter un bouton " En savoir plus " pour chaque réglage en rapport avec la vie privée.

Matthieu Delormeau de retour sur TPMP... mais pas en tant que chroniqueur
Pour remplacer le programme, c'est Julien Courbet, le joker de Hanouna dans TPMP , qui prendra la relève. Reste là mon Niska (.) Je vais envoyer le son moi-même".

Toshiba en passe de céder sa branche semi-conducteurs à Western Digital
L'Américain, qui a saisi la justice dans cette affaire, rappelle qu'il défendra jusqu'au bout l'intérêt de ses actionnaires. Courant août, après quelques échanges juridiques, Toshiba avait annoncé investir, seul, dans sa future usine de mémoire .

Comme prévu dans la convention, de nombreuses majorations de 16 euros permettront de valoriser les consultations complexes: prise en charge d'un couple dans le cadre de la stérilité (MPS), première consultation de prise en charge d'un trouble grave du comportement alimentaire (TCA), tuberculose (MPT), scoliose de l'enfant (SGE) première consultation pour une thrombophilie grave (PTG), mycose ou fibrose pulmonaire (MMF), asthme (MCA), polyarthrite rhumatoïde (PPR), épisode aigu ou complication de sclérose en plaques, Parkinson, épilepsie instable (PPN), cérébro-lésés (MCT), séquelles lourdes d'accident vasculaire cérébral (SLA), suivi de prématurés (MSP), pathologie oculaire grave (POG), pathologie endocrinienne de la grossesse (PEG). Limitées à trois par an et par patient, elles passent de 56 euros à 70 euros.

Les consultations "très complexes" s'élèveront elles à 60 euros. Elles concerneront par exemple les malformations congénitales graves ou encore les maladies graves du fœtus.

Ces nouveaux tarifs ne modifient pas le mode de remboursement de ces consultations: elles sont toujours prises en charges à 70% par l'assurance maladie, et à 100% en cas d'affection de longue durée.