Sept personnes attaquées par Boko Haram dans un camp de déplacés — Nigeria

Mercredi, 13 Sep, 2017

De récentes attaques indiquent que le pouvoir de nuisance de Boko Haram est toujours d'actualité.

L'insurrection de Boko Haram a fait 20.000 morts et plus de 2, 5 millions de déplacés dans le nord-est du Nigeria.

"Le plan était de mener des attaques armées et des attentats-suicide à l'explosif à travers le territoire fédéral, dans les Etats d'Abuja, Kano, Kaduna, Niger, Bauchi, Yobe et Borno", a affirmé Tony Opuiyo, porte- parole de l'Agence nationale de renseignement, le Department of State Services (DSS).

Lemar absent face à Leipzig — ASM
C'est officiel, le déplacement de Monaco à Nice samedi a été un vrai fiasco pour le champion de France. L'AS Monaco débutera la phase de poules de la Ligue des champions mercredi soir à Leipzig.

L'Afrique du Sud accepte de rejouer contre le Sénégal
L'instance a par ailleurs annoncé avoir demandé à la FIFA les documents transmis par la partie sénégalaise en appui de sa requête. Mais elle s'est finalement résolue à accepter de jouer le match.

" "Séville accuse Paris de " faire voler en éclats " le FPF — PSG
Après le président de la Ligue de Football Espagnol, c'est au tour de José Castro , président du FC Séville de sortir du bois. Pour lui, le club de la capitale française surestime les estimations de revenus qu'il présente pour la saison 2017/2018.

Ce camp abrite 80.000 personnes près de la frontière camerounaise dans l'Etat de Borno, dans le nord-est nigérian. Des éléments de Boko Haram l'ont visé avec une grenade tirée au lance-roquette, tuant au moins sept personnes. Le présumé maître d'œuvre de ces attaques planifiées est d'ailleurs présenté comme un spécialiste des explosifs et il est connu sous le nom d'Husseini Mai-Tangaran. L'attaque avait tué au moins 120 personnes.

Le président Muhammadu Buhari, à son retour du Royaume-Uni, fin août, avait promis d'intensifier la lutte contre Boko Haram qui se signale par des attaques récurrentes.