Boris Faure s'exprime sur son agression par M'jid Guerrab

Mercredi, 13 Sep, 2017

"Je vous le dis très nettement et solennellement: il n'y a eu dans ma bouche non seulement ce jour-là aucune insulte raciste, aucune insulte tout court mais l'insulte raciste ne fait pas partie de mon ADN", a affirmé le premier secrétaire de la Fédération des Français de l'étranger, s'exprimant pour la première fois depuis l'agression, le 30 août. Pendant de nombreuses années nous avons eu des relations de bonne camaraderie.

Il explique croiser par hasard le député En Marche, avec qui "il y a eu des tensions politiques lors de la campagne des législatives". Boris Faure, le cadre du PS frappé à coups de casque par M'Jid El Guerrab, a assuré mercredi 13 septembre qu'il n'avait tenu aucun propos raciste à l'encontre de ce dernier et a nié les accusations de harcèlement. "J'ai une oreille qui entend très mal, des maux de tête". Tout ça c'est ce que j'appelle la deuxième agression (.) l'agression de la diffamation (.) Pourquoi elle est violente? Une réponse au comportement agressif de Boris Faure qui lui aurait "tordu" le bras, selon son avocat Me Yassine Yakouti.

"En colère", Ribéry jette son maillot sur le banc — Bayern Munich
L'arbitre Paolo Tagliavento a pour charge de diriger ce duel entre le champion d'Allemagne et le champion de Belgique. Outre le Bayern Munich , le RSCA défiera également le Paris Saint-Germain et le Celtic Glasgow.

IOS 11 veillera à ne pas brûler les écrans OLED
Mais selon la presse, les délais de fabrication de ces écrans en Asie pourraient retarder la commercialisation de l'iPhone . L'iPhone serait équipé d'un écran OLED , qui apporte de meilleurs contrastes et une image plus nette.

Nucléaire : la centrale de Belleville-sur-Loire sous surveillance renforcée
Pas moins de huit événements de niveau 1 en 2016, et l'ASN pointe plus particulièrement un défaut de surveillance dans la conduite des réacteurs.

Depuis plusieurs mois, les deux hommes nourrissent un contentieux né du départ fin 2016 du PS de M'jid El Guerrab qui a rallié La République en marche d'Emmanuel Macron. "Je trouve, vraiment, qu'il aurait pu s'abstenir", s'est-il désolé. Il aurait pu tuer, il reste député. Interrogé sur ces faits, Boris Faure répond: "Si le harcèlement, c'est échanger 60 SMS en trois ans". "L'animosité de M'jid El Guerrab vient du fait que quand il est venu dans ma fédération pour candidater, j'ai considéré que je n'avais pas à le soutenir".

Niant avoir harcelé ou menacé de mort M'Jid El Guerrab, avec qui il avait un différend politique, Boris Faure a souhaité "qu'il s'excuse ". M'jid El Guerrab est toujours député, mais a démissionné du parti de la majorité. On voit là que sur le plan juridique il y a un no man's land institutionnel. "Je reste dans un registre amical, mais je me retrouve en sang" à la suite des coups du député, explique-t-il. "Il y a quelque chose à régler".