Beijing prône le dialogue — Corée du nord

Mercredi, 13 Sep, 2017

Le président américain a affirmé qu'une action militaire contre Pyongyang n'était pas le " premier choix ", mais, son secrétaire à la Défense Jim Mattis a promis que " toute menace contre les Etats-Unis, leurs territoires ou leurs alliés recevraient une réponse militaire, effective et écrasante ".

En Corée du Nord, un dignitaire a proposé à la France de renoncer à son propre arsenal nucléaire afin de montrer l'exemple du désarmement nucléaire.

Le pays "se comporte mal et cela doit cesser", a déclaré Donald Trump lors d'une conférence de presse. Mais il ne l'exclut pas: "Une action militaire serait certainement une option. Est-elle inévitable? Rien n'est inévitable", a-t-il poursuivi.

Le ministre français des Affaires étrangères Jean-Yves Le Drian avait averti la semaine dernière que la Corée du Nord pourrait avoir la capacité de mener une frappe sur les États-Unis et même sur l'Europe, "en quelques mois". Washington réclame en outre le gel des avoirs à l'étranger de son dirigeant Kim Jong-un et une interdiction de voyager.

Prison Patrick Henry pourrait bientôt être libéré
Cette phrase, c'est celle que Patrick Henry a murmuré en 1977 à l'annonce du verdict, au moment où il échappe à la peine de mort . Il s'agit cependant d'une disposition peu appliquée, de nombreux rapports ayant pointé ses conditions restrictives d'application.

L'Afrique du Sud accepte de rejouer contre le Sénégal
L'instance a par ailleurs annoncé avoir demandé à la FIFA les documents transmis par la partie sénégalaise en appui de sa requête. Mais elle s'est finalement résolue à accepter de jouer le match.

Présentation de l'Apple TV 4k !
L'Apple TV est désormais en 4K à la faveur d'une nouvelle génération sobrement baptisée Apple TV 4K. Les précommandes seront lancées le 15 pour une sortie une semaine plus tard, le 22.

Au cours d'un entretien téléphonique, le président chinois a également affirmé que la Chine restait engagée en faveur d'une dénucléarisation de la Corée du Nord, qui a procédé dimanche à un sixième essai nucléaire, le plus puissant à ce jour.

De source diplomatique au Conseil de sécurité, on précise que la Russie et la Chine ne se sont pour le moment pas associées au projet de résolution.

Les États-Unis, soutenus par le Royaume-Uni et la France, veulent passer au vote dès lundi.

Le Mexique a décidé jeudi d'expulser l'ambassadeur de Corée du Nord pour protester contre les essais nucléaires de ce pays qui constituent "un grave risque pour la paix".