Les plans épargne-logement seront soumis au prélèvement à 30 % — Le Maire

Mardi, 12 Sep, 2017

Dès le 1er janvier 2018, les intérêts des plans épargne logement (PEL) seront taxés à 30 %. Quant aux nouveaux plans ouverts à partir de janvier 2018, ils seront soumis au PFU dès la première année.

"Plus généralement, " le PFU s'appliquera aux intérêts, aux dividendes et aux plus-values de cession de valeurs mobilières", a rappelé le ministre dans Les Echos, conformément aux annonces réalisées jusqu'à présent".

Bruno Le Maire a confirmé que " l'impôt s'appliquerait au-delà de 150.000 euros d'encours nets, tous contrats confondus, pour une seule personne et 300.000 euros pour un couple ".

Concernant l'assurance-vie, il maintient le principe d'un seuil de 150.000 euros au-delà duquel cette taxation s'appliquera, et ce, malgré la fronde des assureurs. Rien ne change pour les revenus produits par les versements antérieurs à la réforme, quel que soit leur montant", a garanti M. Le Maire, critiquant le "mauvais procès " fait au gouvernement.

Saint-Martin et Saint-Barthélemy placées en alerte violette — Ouragan José
La Guadeloupe a subi des vents jusqu'à 80 km/h et de fortes pluies orageuses, mais surtout des hauteurs de vagues de 5m au large. José , rehaussé en niveau 4, devrait commencer à affecter vers 18h, heure de Paris, les deux îles jusqu'à dimanche à 12h.

Une proposition européenne pour taxer les géants américains de l'Internet "Gafa"
Les sociétés exerçant des activités transfrontalières devraient se conformer à ce système plutôt qu'aux différents régimes nationaux des pays dans lesquels l'activité est exercée.

Porsche 911 GT3 Touring : une GT3 sans la radicalité
La bande centrale des sièges est quant à elle en tissu noir, et les appuie-têtes sont ornés de l'écusson Porsche. Les performances sont similaires à sa sœur avec un 0-100 km/h en 3,9 secondes et 316 km/h en vitesse de pointe.

Par ailleurs, " les autres avantages fiscaux sont maintenus, à l'instar du régime favorable sur les successions et des abattements de 4.600 et 9.200 euros après 8 ans de détention", a-t-il souligné.

" La convergence représentera une hausse du tarif de la TICPE de 2,6 centimes par litre chaque année, pendant quatre ans, en plus de la hausse de la composante carbone de la taxe ", ajoute-t-il, sans chiffrer le gain attendu pour le budget de l'Etat. Le ministre de l'Économie se veut rassurant.

Dans ce dossier, le ministère de l'Économie et celui de la Transition écologique et solidaire avancent de concert.

Le même ministre précise cependant que "les transporteurs routiers, les agriculteurs, les pêcheurs et les chauffeurs de taxi ne subiront aucune hausse de leur charge fiscale".