Incertitude sur un entretien avec Bouteflika — Maduro à Alger

Lundi, 11 Sep, 2017

Maduro a déclaré vendredi qu'il prévoyait "de commencer à vendre du pétrole, du gaz et tous les autres produits que le Venezuela vend avec de nouvelles devises, y compris le yuan chinois, le yen japonais, le rouble russe, la roupie indienne entre autres".

Arrivé samedi à Alger pour une escale technique à l'aéroport Houari de Boumediene, le président vénézuélien Nicolas Maduro a entamé dimanche dans le pays une visite de deux jours, les 10 et 11 septembre selon un communiqué de la présidence.

La coopération bilatérale entre Alger et Caracas dans le secteur pétrolier a également figuré au menu des discussions, a indiqué le gouvernement vénézuélien.

Le programme officiel ne fait pas mention d'un entretien des deux chefs d'Etat, mais des responsables de la présidence ne l'ont pas exclu expressément.

La grand-mère donnera naissance à son petit-enfant — GPA au Portugal
La gestation pour autrui (GPA ) est une méthode de procréation qui se pratique de la manière suivante. Et pour cette première fois, la mère porteuse sera également la grand-mère du futur bébé à naître.

À Toulouse. Macron en rajoute sur " les fainéants "
Mais ce n'est pas la première fois que l'actuel chef de l'Etat utilise ce terme. "Je ne l'ai pas fait avec l'esprit de polémique ", a-t-il expliqué en marge d'une visite d'un centre d'hébergement .

Smartphone Apple : le prochain iPhone se précise
Est par conséquent évoquée un possible report de la mise à disposition de l'iPhone 8 à la fin du mois d'octobre de cette année. Il s'agira pour l'utilisateur d'effectuer divers mouvements du visage devant la caméra, afin qu'iOS puisse l'identifier.

Bouteflika, 80 ans, est affaibli par les séquelles d'un accident vasculaire cérébral (AVC) survenu en 2013 et son état de santé est source de constantes spéculations en Algérie. Il n'a fait depuis le début de l'année que de rares apparitions publiques et a reçu très peu de dignitaires étrangers.

La baisse des prix du brut a fait fondre d'environ 45% les réserves de change de l'Algérie en trois ans, tandis que le Venezuela s'enfonce dans une crise économique et sociale, aggravée par les récentes sanctions américaines. Cette visite offrira l'occasion aux deux parties de procéder à une évaluation de l'état des relations bilatérales d'amitié et de coopération, ainsi que les voies et moyens de les consolider.

Avant son départ de Caracas, Nicolas Maduro, engagé dans la répression d'une vague de contestation populaire qui a fait 130 morts, avait levé le voile sa nouvelle stratégie pour "libérer son économie du système impérialiste américain". Et des observateurs ont récemment estimé que le président français Emmanuel Macron, attendu à Alger, n'avait toujours pas fait le voyage, faute de pouvoir être reçu par son homologue algérien.

C'est la deuxième visite du président vénézuélien en Algérie, il s'était déjà rendu en janvier 2015 pour une visite axée sur le pétrole. Son prédécesseur Hugo Chavez avait effectué quatre visites officielles à Alger.