Enquête ouverte en Seine-Saint-Denis après l'agression d'une famille juive

Dimanche, 10 Sep, 2017

" Selon les victimes les auteurs se sont introduits dans le pavillon par effraction, ils ont coupé le courant, séquestré d'abord le fils de la famille, puis au petit matin s'en sont pris à la maîtresse de maison, qui a pu crier malgré l'étreinte que lui faisait subir l'un des auteurs qui la jette à terre et la bat".

Une famille juive a été séquestrée et détroussée dans la nuit de jeudi à vendredi 8 septembre à son domicile de Livry-Gargan (Seine-Saint-Denis), une "nouvelle agression antisémite" dénoncée ce dimanche par les institutions juives.

"Selon les premiers éléments, la motivation de cet acte lâche semble directement liée à la religion des victimes", a dénoncé le ministre de l'Intérieur, Gérard Collomb, dans un communiqué.

Les agresseurs auraient déclaré: " VOUS ETES JUIFS VOUS AVEZ DE L'ARGENT ON PREND L' ARGENT AUX JUIFS POUR LE DONNER AUX PAUVRES ". Selon une source proche du dossier, la police recherche les agresseurs pour " vol aggravé par plusieurs circonstances dont le fait que les agresseurs ont agi en raison de la religion des victimes".

Laboratoire d'explosifs à Villejuif. Détention requise pour deux suspects
Et pour cause: l'appartement, loué par deux hommes, abritait ce que les enquêteurs décrivent comme un "laboratoire d'explosifs". Le procureur de la République, François Molins, tient une conférence de presse à ce sujet à 17 heures, dimanche 10 septembre.

"The Rider" triomphe, "A Ghost Story" remporte trois prix — Festival de Deauville
Le réalisateur de ce film de fantôme, David Lowery, présent pour la proclamation du palmarès ce samedi soir, était aux anges. Une réflexion politique? Pas sûr que la majorité des festivaliers aient bien vu le même film .

Plus d'un million d'évacuations à Cuba, pluies intenses à l'est — Ouragan Irma
La "phase d'alarme" prévoit notamment l'interdiction totale de la circulation et la coupure préventive des réseaux électriques. La défense civile a placé les trois provinces en phase d'alarme, le niveau maximum du dispositif d'alerte cubain.

Nous devons rappeler que Roger Pinto, comme le reste de sa famille, est un indéfectible militant et mécène de la Communauté Juive de France, qu'il est un soutien inconditionnel des plus nécessiteux tant en France qu'en Israël, et qu'il a été de tous les combats dans la lutte contre l'antisémitisme et pour la défense de la perrenité de l'Etat d'Israël.

Les agresseurs ont vraisemblablement trouvé ce qu'ils étaient venus chercher, le BNVCA ajoutant ainsi qu'ils sont repartis avec des "bijoux, des sommes d'argent en espèces et les cartes de crédit de la famille" qu'ils avaient réclamés à cette dernière.

Dans un communiqué, le Conseil représentatif des institutions juives de France (Crif) a condamné avec force une "agression très violente et antisémite". Ne trouvant pas ce qu'ils désiraient ( la famille Pinto venait de rentrer de vacances), ils ont menacé puis molesté Roger et sa famille, les invectivant avec les propos suivant: "tu es juif tu as de l'argent". La qualification antisémite n'a pas été retenue lors de la mise en examen de son meurtrier présumé.

L'Union des étudiants juifs de France (UEJF) a elle aussi dénoncé dimanche dans un communiqué "l'insécurité des français juifs".