La voyante qui a fait exhumer Dali n'est pas sa fille — Catalogne

Jeudi, 07 Sep, 2017

Celle-ci "se réjouit que cette décision mette fin à une polémique absurde et artificielle et que la figure de Salvador Dali soit définitivement exclue de prétentions totalement infondées". Pilar Abel, une cartomancienne espagnole de 61 ans, n'est pas la fille de l'artiste surréaliste, selon les résultats de tests d'ADN, annonce la Fondation Salvador Dali, mercredi 6 septembre.

La voyante assurait que sa mère, une employée de maison, avait rencontré Dali chez des amis du peintre à Cadaquès (Catalogne) et qu'elle était née de leur brève liaison. La juge chargé du dossier avait ordonné l'exhumation malgré les protestations de la Fondation Dali, qui avait déposé en vain un recours.

Cet été, le corps de Salvador Dali a été exhumé pour des tests ADN.

What Trump's DACA repeal could mean for real estate
On Tuesday, the Trump administration announced it would end DACA within six months. An end to DACA would mean that immigrant youth will be marginalized even further.

United States seeks fresh sanctions against North Korea
Write to us in the Comments Section. " All of this can lead to a global planetary catastrophe and a great number of victims". Image copyright Planet / 38 North Image caption A close-up of the Punggye-ri test site as photographed days before the test.

NC, 14 other states sue Trump on rollback of immigrant protections
DACA is different than the Dream Act because it does not provide a pathway to legal residency or citizenship. No human being is illegal, and the National Organization for Women fiercely condemns the end of DACA.

Mais "il n'y a pas de relation de parenté entre eux", a conclu la fondation Dali. La "fausse" fille de Dali devra-t-elle payer? Son avocat à l'époque avait estimé sa valeur à 136 millions de dollars. Pilar Abel pourrait devoir rembourser les coûts de la procédure.

La Fondation, elle, "se réserve le droit d'intenter des actions" afin de compenser les coûts et préjudices liés à l'exhumation qui pourraient être faramineux. Pour cela, il avait fallu soulever la dalle de plus d'une tonne recouvrant sa tombe, au sein du Théâtre-Musée Dali.

Et il faudra maintenant remettre à leur place, à une date qui n'a pas encore été fixée, les restes du peintre, mort en 1989.