Anny Duperey : son cri d'alarme pour dénoncer les effets secondaires du Levothyrox

Mercredi, 06 Sep, 2017

Les témoignages s'accumulent. Un cri d'alarme auquel a souhaité participer Anny Duperey: dans un message posté sur Facebook, la comédienne explique souffrir d'effets indésirables depuis qu'elle a commencé à prendre la nouvelle formule de ce médicament contre l'hypothyroïdie.

Le changement de formule du Lévothyrox du laboratoire Merck Serono (groupe Merck KGaA) ne concerne pas le principe actif (la lévothyroxine) mais porte sur des excipients qui lui sont associés, comme le lactose qui a été remplacé par le mannitol, très courant dans l'alimentation et d'autres médicaments. Tout commence il y a quelques années, lorsque l'ANSM demande à Merck de modifier sa formule pour remédier à un léger surdosage. Une composition mise sur le marché en avril dernier.

Villejuif: Opération de déminage en cours, le parquet antiterroriste saisi
D'après BFMTV et Le Parisien , c'est un plombier intervenant pour une fuite d'eau qui a donné l'alerte. A en croire leurs informations, des composants d'explosifs ont été découverts dans un logement.

Hydrocarbures : Nicolas Hulot va fermer les vannes de la production en France
Quel effet cette interdiction aura sur notre consommation de pétrole? Le projet de loi provoque la colère du secteur pétrolier. Il y a peu, la fondation Hulot, du nom du ministre de la Transition écologique, s'alarmait elle aussi des dangers de ce gaz.

Le Louvre Abu Dhabi ouvrira le 11 novembre 2017 — Emirats Arabes Unis
Elle a souligné que ce musée était la " réponse conjointe " de Paris et d'Abou Dhabi à un moment où " la culture est attaquée ". C'est le premier musée du monde arabe qui va raconter l'histoire de l'humanité à travers différentes cultures et civilisations.

Celle qui est notamment connue pour son rôle récurrent déans la série Une famille formidable pousse donc un "coup de gueule". Une situation que dénonce selon Chantal L'Hoir, fondatrice de l'Association française des malades de la thyroïde interrogée par 20 minutes. Anne-Catherine Colin-Chauley, une avocate de 58 ans, se plaint de problèmes de santé depuis que le laboratoire allemand a changé, en mars, la formule de ce traitement contre les pathologies liées à la thyroïde pris par 3 millions de Français (principalement des femmes). "Le soir, je m'écroule". Et elle rappelle que la France est le seul Etat d'Europe de l'Ouest à conserver la nouvelle formule, ce qui peut là aussi créer des dérives. Il n'est plus question pour moi d'aller au théâtre ou au cinéma: j'en suis physiquement incapable.

Or "le report vers les gouttes à la place du Lévothyrox nouvelle formule, tout à fait sûre et de meilleure qualité que l'ancienne formule, risque de priver des enfants d'un traitement indispensable" avertit le patron de l'ANSM. "J'ai même dû abandonner le vélo d'appartement que je pratique normalement tous les jours avec plaisir pour me maintenir en forme", témoigne Anny Duperey.