Procès pour Servier et l'ANSM dans le dossier du Mediator

Mardi, 05 Sep, 2017

La perspective d'un grand procès du Mediator se rapproche.

En première ligne pour dénoncer le scandale du Mediator, la pneumologue Irène Frachon s'est réjouie mardi sur Europe 1 du renvoi en correctionnel des laboratoires Servier et de l'Agence du médicament. Au total, le parquet avait demandé un procès pour onze personnes morales et quatorze personnes physiques dans son réquisitoire du 24 mai.

Conformément aux réquisitions du parquet de Paris, les juges d'instruction ont en effet ordonné le 30 août le renvoi en correctionnelle du groupe pharmaceutique pour "tromperie aggravée, escroquerie, blessures et homicides involontaires et trafic d'influence", a détaillé cette source.

Les mails privés ne justifient pas un licenciement
La violation du secret des correspondances privées est considérée en France comme un délit. Les tribunaux roumains avaient débouté le salarié.

US Open: Laaksonen éliminé au premier tour par Del Potro
C'est finalement Thiem qui a craqué le premier, trahi par son service, à l'image de cette double faute qui a offert la victoire à Del Potro.

Quand l'avenir du mobile se joue dans l'intelligence artificielle
Il ne vous aura pas échappé que l'intelligence artificielle est le nouveau cheval de bataille des géants de la high-tech. L'intégration de la NPU permettra à l'utilisateur de profiter d'une plus grande fluidité et rapidité.

Les personnes malades et les proches des victimes espéraient un procès pénal.

Pour l'ANSM, le réquisitoire définitif du parquet, long de 597 pages, portait sur le volet blessures et homicides involontaires de l'affaire.

Prescrit pendant plus de 30 ans à cinq millions de personnes en France, le Mediator, un antidiabétique largement détourné comme coupe-faim, a été retiré du marché en novembre 2009.