Des ados sauvent des flammes une maman et ses enfants — Côtes-d'Armor

Dimanche, 13 Aoû, 2017

Ce dimanche 13 août, quatre garçons âgés de 16 à 19 ans, sur le chemin de retour du festival du Chant de marin, ont aperçu des flammes dans une maison située dans le bourg de Plounez, à Paimpol (Côtes-d'Armor), rapporte Ouest-France. Une ancienne boulangerie a été ravagée par les flammes.

Ils sont parvenus à faire sortir Marthe Constant, l'épouse du boulanger, sa fille et son fils, des quadragénaires qui vivaient chez leurs parents, eux-mêmes octogénaires. Malheureusement, leur mari et père, âgé lui-aussi de 85 ans, est resté prisonnier des flammes et a péri dans l'incendie. Les quatre jeunes sauveteurs ont également été mis sous observation.

La femme, ses deux enfants et les trois jeunes sauveurs ont été transportés au centre hospitalier de Paimpol, ayant inhalé de la fumée.

Trump, Xi agree North Korea must stop its provocations: WH
Sometimes you see history unfold or hear surprising things. "Let her speak for Germany", Trump said, when asked about the comment. The message to America to stop this provocative gabbing is coming from allies far and wide as well as from the occasional foe.

Londres appelle Pyongyang à résoudre la "crise" — Corée du Nord
Le président américain - accusé par Pyongyang d'avoir perdu la raison - a une nouvelle fois menacé, vendredi, d'employer la force. Si Washington laisse les missiles s'écraser, sa crédibilité pourrait en prendre un coup et donner des ailes à Pyongyang.

Miss Martinique disqualifiée pour un tatouage sur l'omoplate — Miss France
Jade Voltigeur ne pourra pas participer à la prochaine saison à cause d'un tatouage, rapporte Martinique 1er vendredi. La nouvelle a été annoncée par Martinique 1re, qui cite le comité d'organisation du comité miss Martinique .

Après avoir tenté de forcer la porte, les garçons ont trouvé le moyen d'entrer dans la demeure et d'en évacuer les deux femmes et le fils, en s'aidant notamment du toit d'une voiture situé à hauteur de fenêtre.

D'importants moyens ont été déployés pour circonscrire l'incendie.

42 sapeurs-pompiers ont été mobilisé pour mettre un terme au sinistre. "Si ces jeunes n'avaient pas été là il y aurait eu quatre décès" résumait d'ailleurs Jean-Yves de Chaisemartin en se disant affecté par la disparition de l'ancien boulanger du bourg, personnalité très connu en pays de Paimpol. Il y a une belle morale.