Onze perquisitions menées en Belgique — Oeufs contaminés

Samedi, 12 Aoû, 2017

La préfecture ne donne pas le nom de l'entreprise concernée mais précise qu'elle utilise "cet ingrédient pour livrer les industries agro-alimentaires de fabrication de biscuits, pâtisseries" et qu'elle "a informé spontanément" le 8 août la DDPP avoir réçu une "livraison d'un éleveur belge dont la production s'est révélée être contaminée, à faible dose, par du fipronil".

Les enquêteurs tentent désormais de savoir si les responsables des sociétés de désinfection de ces poulaillers ont utilisé le pesticide en toute connaissance de cause.

"Parallèlement, les services de la DDPP mènent des inspections dans les élevages de poules pondeuses du département, ainsi que dans tous les établissements de la filière oeufs et ovoproduits, afin de vérifier l'absence d'utilisation du produit antiparasitaire falsifié", indique la préfecture. "La Belgique et les Pays-Bas, en particulier, en ont l'obligation". Au total, huit adresses ont été perquisitionnées aux Pays-Bas, où la justice a aussi dans son collimateur "le commerçant" qui a distribué du fipronil dans le pays.

Comme en France, des entreprises de transformation sont également touchées dans le Grand-Duché. Selon son avocat, il nie catégoriquement avoir vendu (sciemment, en tout cas) des produits contenant du fipronil.

Statistique Canada admet son erreur dans le dernier recensement sur la langue
La direction promet de retravailler les données et de publier les résultats linguistiques justes au Québec la semaine prochaine. Des données révélées par Le Devoir et The Gazette jeudi jetaient une ombre sur un volet crucial du recensement: la langue.

L'enquête contre la fraude s'accélère — Oeufs contaminés
Au sein de l'Union, la Belgique , les Pays-Bas, l'Allemagne et la France sont concernées par le blocage d'exploitations avicoles. Mais selon les médias néerlandais, il s'agit de ChickFriend , largement mise en cause par les éleveurs touchés.

Ligue 2. Le Havre toujours leader, Quevilly coule, Brest neutralisé
Le Valenciennes FC affronte le Clermont Foot , vendredi soir au stade du Hainaut, lors de la 3e journée de la Domino's Ligue 2 . En effet c'est à quelques secondes du coup de sifflet final que Kamara a donné les trois points à Reims (0-1).

Les Pays-Bas savaient-ils?

"Un premier lot de 196 000 œufs en provenance de Belgique a été mis sur le marché entre le 16 avril et le 2 mai ", tandis qu'un "deuxième lot qui vient des Pays-Bas", comprenant "environ 48 000 œufs ", a été mis en vente "par des magasins Leader Price entre le 19 et le 28 juillet ", a-t-il précisé. Là encore la justice n'a pas désigné nommément la société, mais elle est identifiée comme le distributeur de produits sanitaires pour l'élevage Poultry-Vision, à l'origine du scandale avec ChickFriend, selon les médias.

"Dans toute crise, des erreurs sont commises".

Le gouvernement a ainsi déclaré dans un communiqué que sur la base des enquêtes actuelles, "aucune de ces exploitations n'a livré des œufs à une entreprise luxembourgeoise". "Nous avons calculé que en prenant en compte des concentrations maximales de contaminants de fipronil dans les oeufs tels qu'ils ont été importés en Europe et du seuil de toxicité, il faudrait pour un adulte manger plus de dix oeufs par jour pour avoir un risque et pour un enfant de un à trois ans, plus d'un oeuf par jour", explique Gérard Lasfargues, Directeur adjoint aux affaires scientifiques chez Anses.