Un petit astéroïde passera (vraiment) très près de la Terre en octobre !

Vendredi, 11 Aoû, 2017

Un astéroïde de la taille d'une maison passera à seulement 44 000 kilomètres de la Terre, le 12 octobre prochain, a annoncé l'Agence spatiale européenne (ESA) jeudi 10 août. L'Agence spatiale européenne (ESA) précise que c'est un " petit " astéroïde.

Il s'agit d'un objet "de la taille d'une grosse maison". "Nous sommes certains qu'il n'y a pas de risque que cet objet touche la Terre, donc il n'y a pas de danger d'aucune sorte", a déclaré à l'AFP Detlef Koschny, co-directeur du segment Objets géocroiseurs de l'ESA.

Il se trouvera juste un peu au-delà des orbites des satellites artificiels autour de la Terre. Mais Rolf Densing, directeur des opérations à l'ESA affirme tout de même qu'"il va passer sacrément près".

Une effraction toutes les deux minutes en France — Hausse des cambriolages
En 2016, 2,8 logements sur 1.000 en moyenne ont été visitées en Corse, 3,9 en Bretagne contre. Un chiffre qui correspond en moyenne à un cambriolage toutes les deux minutes .

Les amendes infligées aux propriétaires ont explosé à Paris — Airbnb
Dans le lot, précise "Le Parisien ", un multipropriétaire louait illégalement treize appartements aux touristes. A Paris, la moyenne des amendes est passée de 10 000 euros en 2016 à 20 000 euros pour 2017, a détaillé M.

Vidéo Une mini-tornade sème le chaos sur une plage française
Lorsque soudain, une petite tornade a débarqué de nulle part, emportant serviettes, bouées et parasols dans les airs. Un vent de panique a soufflé mercredi sur la plage d'Antibes .

L'astéroïde mesure entre 15 et 30 mètres.

Découvert en 2012, d'où son nom, l'objet a ensuite été perdu de vue durant cinq années et les astronomes n'avaient pas vraiment de certitudes concernant la distance à laquelle celui-ci allait passer près de notre planète. " En apercevant le bolide lumineux dans le ciel, les gens s'étaient précipités aux fenêtres mais l'onde de choc avait fait éclater les vitres". Les scientifiques ont récemment repéré l'astéroïde et ont calculé sa trajectoire au moyen du Très Grand Télescope (VLT) de l'Observatoire européen austral (ESO), situé au Chili.

Les chercheurs comptent étudier la composition de l'astéroïde et savoir notamment s'il est en rotation tant qu'il sera visible, souligne Detlef Koschny.