Shapovalov-Nadal: autre affiche relevée aujourd'hui au Stade Uniprix (vidéos)

Vendredi, 11 Aoû, 2017

Ce vendredi matin, tout le monde focalise sur la défaite de l'Espagnol. S'il conquiert le titre au Québec, le Bâlois se retrouvera en effet à 10 points seulement de Rafael Nadal lundi prochain dans le classement technique. Mais l'identité de son bourreau ne l'est pas moins.

Le programme de la soirée sur le court central devait se conclure avec la confrontation attendue entre l'Espagnol Rafael Nadal, première tête de série, et le jeune Canadien Denis Shapovalov.

5 Denis Shapovalov a glané jeudi sa cinquième victoire sur le circuit principal (cinq défaites). Parce que, dans le contexte actuel, qui fait tant la part belle aux trentenaires, voir un gamin de 18 ans et trois mois accomplir ce que Shapovalov vient d'accomplir, c'est une sacrée bonne nouvelle.

Washington expulse deux diplomates cubains après de mystérieux "incidents"
L'affaire, qui remonte à plusieurs mois, n'a été dévoilée que cette semaine et la diplomatie américaine ne livre ses informations qu'au compte-gouttes.

Edward Theuns : "Cette arrivée en légère montée était idéale pour moi"
Il s'est imposé à l'issue d'un sprint massif devant le Slovène Marko Kump (UAE Abou Dhabi) et Tim Merlier (Vérandas Willems). Vendredi la 5e étape se disputera sur la distance de 167,3 kilomètres à Sittard-Geleen, dans le Limbourg néerlandais.

Des nudistes chassés d'une plage par des tirs de carabine — Corse
Le restaurateur a été entendu par les gendarmes et relâché faute d'éléments suffisants pour le mettre en cause. Une Italienne d'une trentaine d'années a été blessée à la fesse et dix plaintes ont été déposées.

Pourtant, rien n'indiquait une issue aussi incroyable en début de match. "C'est une très mauvaise défaite pour moi, très dure, la pire de l'année sans aucun doute (.) C'est une grave erreur pour moi et une mauvaise défaite". Dans une ambiance qui commençait à monter en température, il a pris deux fois le service de Nadal pour égaliser à une manche partout (6-4).

Au 3e set, le Canadien fut à deux doigts de craquer sur sa mise en jeu. Plus efficace sur les points importants (il a sauvé 9 des 11 balles de break auxquelles il a dû faire face), il a conclu la partie dès sa première balle de match devant un public en délire.

Finalement, la rencontre s'est terminée sur un tie-break haletant. Un deuxième lui a offert la victoire. "Je n'aurais pas pu le faire sans vous", a quant à lui lancé Denis Shapovalov à la foule en délire au micro du stade à peine le match terminé. En quart de finale, il affrontera le Français Adrian Mannarino, qui dispute lui aussi son premier quart en Open du Canada.