Canular homophobe d'Hanouna : le CSA inflige une amende de 3 millions d'euros

Mercredi, 26 Juil, 2017

Le CSA a donc condamné C8 à une amende de 3 millions d'euros. Cyril Hanouna ou Jean-Luc Lemoine, chroniqueur de Touche pas à mon poste, pourraient, en effet, et toujours selon le site d'information, revenir à l'animation d'Une famille en or, jeu culte qui devrait prendre la place du talk-show sur C8 (et Plug RTL?) si celui-ci vient à être privé d'antenne. La séquence a rapidement choqué de nombreux téléspectateurs et a créé la polémique.

"L'animateur a, tout au long de cette séquence, eu recours à de nombreux clichés et attitudes stéréotypées sur les personnes homosexuelles".

Cette sanction fait suite au " canular homophobe " de l'émission. De son côté, suite à la séquence, le CSA reçu plusieurs milliers de plaintes. Par ailleurs, il a prononcé 3 mises en garde et 2 mises en demeure, outre des courriers d'observation adressés à la chaîne.

PSG : offensive de la Juve à venir pour Matuidi
Son jeune frère a déposé une plainte le 20 juillet au commissariat du 13e arrondissement de Paris après avoir constaté ce vol. Et le milieu de terrain français pourrait finalement rejoindre la Juventus Turin après la tentative manquée de l'été dernier.

Haut-Rhin : sa mère l'accuse de viol, il la croyait consentante
Le parquet des mineurs a demandé un placement en détention provisoire ainsi qu'une expertise psychiatrique. L'enquête tentera de déterminer les circonstances qui ont poussé cet adolescent à violer sa maman.

Nicolas Hulot fait un malaise en pleine séance l'Assemblée
Barbara Pompili , présidente de la commission du Développement durable à l'Assemblée nationale a, dans un premier temps, précisé que le ministre se reposait dans son bureau.

C8 a pris connaissance de la décision de sanction prononcée par Olivier Schrameck, le président du CSA, et son collège à l'encontre de l'émission " Touche pas à mon poste!

C'est la deuxième condamnation en quelques semaines pour l'émission "Touche pas à mon poste".

"La chaîne renouvelle son incompréhension relative à l'acharnement du CSA sur son programme-phare", poursuit la filiale du groupe Canal Plus, précisant que des recours seraient "bien entendu lancés". (.) La décision du CSA fragilisera, de nouveau, l'équilibre économique du groupe Canal qui est le principal soutien financier de la création française et du sport notamment.