Popularité en chute libre pour Trump — Etats-Unis

Lundi, 17 Juil, 2017

Selon un sondage du Washington Post, il serait le président en poste le plus impopulaire depuis 70 ans. Depuis la précédente enquête, évaluant ses 100 premiers jours, il dégringole de six points. "Presque 40%, ce n'est pas si mal à ce stade", a-t-il affirmé dimanche au sujet du sondage. Si en avril, 42% des Américains affirmaient avoir une opinion favorable de leur président, cette fois, ce taux est passé à 36%.

Selon le sondage, 48 % des sondés perçoivent le leadership américain à travers le monde comme affaibli depuis l'accès de M. Trump à la présidence au mois de janvier. L'avocate russe aurait déclaré avoir des informations compromettantes sur Hillary Clinton.

À la question de savoir si "Donald Trump fait ou ne fait pas des progrès importants pour atteindre ses objectifs en tant que Président", 55% n'ont vu aucune avancée significative.

Cette rencontre, à laquelle ont participé huit personnes, aurait également impliqué le beau-fils de M. Trump, Jared Kushner, son directeur de campagne d'alors, Paul Manafort, et un ancien agent soviétique de contre-espionnage.

OM : Rudi Garcia fait le point sur le dossier de l'attaquant
Les recruteurs marseillais ont donc pour objectif prioritaire de trouver un autre attaquant en soutien à l'ancien Monégasque. "Je ne suis pas étonné que ça se passe bien pour lui", s'est félicité le natif de Nemours.

Disparition de l'acteur Martin Landau
Woody Allen est une autre légende du cinéma qui a eu recours aux talents de l'acteur, pour son film Crimes et Délits (1989). Son deuxième rôle important au petit écran est celui du commandant Koenig dans Cosmos 1999 , de 1975 à 1976.

VIDÉO - Mollema a pu savourer sa première : l'arrivée de la 15e étape
Bauke Mollema a réalisé un véritable numéro dans le final de l'étape , qui l'a mené à la victoire au Puy-en-Velay. Il reste une belle étape vers Serre-Chevalier. "Ces dernières années, je courais pour le général du Tour".

60% des personnes interrogées estiment que la Russie a tenté d'influencer l'élection (+4%) tandis que 41% pensent que l'équipe Trump a intentionnellement aidé la Russie (+2%).

Seule bonne nouvelle pour Donald Trump, il conserve une base solide chez les Républicains, plus de 82% approuvent son action.Un soutien dont il a grandement besoin pour conserver le soutien des parlementaires au Congrès alors que sa réforme sur la santé patine.

Donald Trump, fidèle à lui-même, se contente d'assurer sa défense sur Twitter.