2 milliards d'êtres humains encore privés d'eau potable

Lundi, 17 Juil, 2017

Selon un rapport de l'organisation mondiale de la santé (OMS), environ 2.3 milliard de personnes soit 30% de la population mondiale, n'ont toujours pas accès à des services d'alimentation domestique en eau potable et 4,5 milliards, soit 60%, ne disposent pas de services d'assainissement gérés en toute sécurité.

"Avoir accès à de l'eau salubre, à l'assainissement et à l'hygiène à domicile ne devrait pas être un privilège exclusivement réservé aux riches", estime le directeur général de l'Organisation mondiale de la santé (OMS) Tedros Adhanom Ghebreyesus. Ainsi, en collaboration avec l'UNICEF, il a enjoint tous les Etats concernés à prendre des mesures afin d'améliorer la situation. "Il y a un fort lien" de cause à effet, a renchéri le responsable de ces questions à l'UNICEF, Sanjay Wijesekera. "Le changement climatique va encore aggraver ce problème", d'après l'OMS, selon laquelle des milliards de personnes ont désormais accès à l'assainissement et à l'eau mais pas toujours de manière sûre.

A l'échelle mondiale près de 3 personnes sur 10 n'ont pas accès à l'eau potable.

La diarrhée, indique encore ce document alarmant, tue annuellement 361.000 enfants de moins de 5 ans.

Le merci raté de Melania Trump pour… Emanuelle Macron!
Résultat: l'épouse de Donald Trump a écorché le nom de notre chef d'Etat qui a été rebaptisé " Emanuelle Macron ". Malheureusement, Melania a fait une petite boulette.

Une femme tuée au Venezuela en pleine consultation contre Maduro
Plus de 7,18 millions de Vénézuéliens ont participé dimanche au référendum organisé par l'opposition contre le président Maduro.

Un serial killer et violeur de chats condamné à une peine exemplaire
L'accusé a essayé de s'expliquer en assurant à la barre avoir " l'impression que c'est un autre homme qui a commis ces crimes ". Durant des semaines, les chats du quartier de Cambrian Park, à San Jose , disparaissaient de manière inexpliquée.

Au total, selon des données de 2015, près de 850 millions de personnes ne bénéficient pas d'un approvisionnement minimal en eau potable. Parmi ces personnes, 263 millions vivent à plus de 30 minutes du premier point d'eau et 159 millions continuent à boire de l'eau de surface non traitée puisée dans des cours d'eau ou dans des lacs.

Dans 90 pays, les progrès en termes d'assainissement sont trop lents. Elles ne permettront pas d'atteindre l'objectif d'un accès pour tous d'ici 2030, d'autant plus que des inégalités sont constatées dans un certain nombre de pays.

Le chiffre de ces plus de 2 milliards de personnes privés d'eau potable à domicile se veut par ailleurs semblable à celui de ces personnes ne disposant pas d'infrastructures sanitaires adaptées. Ce nombre est en augmentation notamment en Afrique. Or, d'après le nouveau rapport du JMP, cet accès à l'eau et au savon pour le lavage des mains varie considérablement dans les 70 pays pour lesquels des données sont disponibles, oscillant entre 15 % en Afrique subsaharienne et 76 % en Asie occidentale et en Afrique du Nord. Bien que des opérations d'assainissements et d'accès à l'eau aient été mises en place dans de nombreuses régions du globe, les personnes qui en bénéficient peuvent encore se trouver en péril. Ils sont deux fois moins à avoir accès à un assainissement de l'eau.