Un hélicoptère lance des grenades sur la Cour suprême — Venezuela

Mercredi, 28 Juin, 2017

Mardi, à Caracas, en pleine crise politique, économique et sociale, un hélicoptère de la police scientifique aurait lancé des grenades contre la Cour suprême, puis tiré à l'arme à feu sur le ministère de l'Intérieur.

Depuis le 1er avril, le pays vit au rythme des affrontements et des manifestations, des opposants chaque jour plus nombreux réclamant le départ de Nicolas Maduro et des siens.

Les autorités ont appelé la coalition d'opposition d'Unité démocratique (MUD) et l'Eglise catholique à "condamner résolument ces événements et à se démarquer de la violence". Il y déclare combattre "contre la tyrannie". Perez ajoute qu'il représente une coalition de militaires, de policiers et de fonctionnaires hostiles au gouvernement "criminel" de Maduro et appelle ce dernier à démissionner.

Le MUD n'avait pas réagi en soirée.

Une réception était tenue à la Cour suprême, affirme la présidence.

Un peu plus tôt, le président Nicolas Maduro s'est exprimé lors d'un meeting en vue des prochaines élections constituantes: "Nous n'abandonnerons jamais".

Selon le président Maduro, l'hélicoptère était piloté par un homme qui avait été le pilote de son ex-ministre de l'Intérieur et de la Justice, Miguel Rodriguez Torres, un général à la retraite qui a pris ses distances avec le gouvernement. Le président vénézuélien a donc accusé ce général de préparer un éventuel coup d'État à son encontre.

Libération d'un otage suédois détenu depuis 2011 par Al-Qaïda — Mali
L'ONG avait affirmé en mai 2017 qu'elle abandonnait les négociations avec les ravisseurs, estimant qu'elles se trouvaient dans une impasse.

Frank McCourt (OM) : "Mon travail n'est pas de tranquilliser les fans"
Mon job, c'est d'être honnête avec eux et de faire ce que nous avons dit. " Mon travail n'est pas de tranquilliser les fans ". En tant que propriétaire, président, directeur sportif, coach, nous devons prendre les meilleures décisions pour le club.

Bruce Toussaint intègre la matinale de France Info — Radio
Bruce Toussaint va prendre les rênes de la matinale de la radio Franceinfo à partir de la rentrée. France 5 a tenu à "remercier le journaliste pour l'année passée à la tête de C polémique ".

Le général Torres - un ancien chef du renseignement de l'ex-président Hugo Chavez (1999-2013) - avait dans la matinée qualifié de "sottises" les accusations présidentielles sur ses liens supposés avec la CIA américaine.

Dans un communiqué, le gouvernement précise que l'hélicoptère a été dérobé par un pilote de la police identifié sous le nom d'Oscar Perez.

Selon le gouvernement, il s'agit d'une "escalade" dans "l'offensive insurrectionnelle d'éléments extrémistes de la droite". Une vidéo mise en ligne sur les réseaux sociaux le montre devant plusieurs hommes en armes, affirmant qu'une opération est engagée pour restaurer la démocratie. Un mouvement réprimé très violemment, dans lequel 76 personnes ont déjà trouvé la mort, l'exécutif en place ne voyant dans ce soulèvement qu'une tentative de coup d'État soutenu par l'Occident et en particulier les États-Unis.

Sur ces mêmes photos, on peut distinguer deux hommes dans l'hélicoptère, l'un au visage couvert d'une capuche et l'autre à visage découvert.

"Ce qui n'aura pas pu se faire par les votes, nous le ferons avec les armes", a-t-il déclaré.

"Je dis au monde, et j'espère que le monde l'entendra après 90 jours de manifestation, de destruction et de mort: si le Venezuela était plongé dans le chaos et la violence et la révolution bolivarienne détruite, nous irions au combat", avait-il dit lors d'un rassemblement politique.

Au parlement, seule institution dominée par l'opposition, une bagarre générale s'est déroulée mardi entre les députés et des militaires, empêchant les députés de quitter l'enceinte jusque vers 22H00.