Murielle Bolle interpellée à son domicile

Mercredi, 28 Juin, 2017

Murielle Bolle, aujourdhui âgée de 48 ans, a été interpellée à son domicile de Granges-sur-Vologne ce mercredi, a-t-on appris de source proche du dossier. Ils sont arrivés à son domicile à 11h à bord de sept véhicules. Les véhicules ont quitté la maison 18 minutes plus tard. Au cours d'une première garde à vue d'un peu moins de 24 heures, deux semaines après la découverte du corps de l'enfant dans la Vologne le 16 octobre 1984, elle avait affirmé qu'elle était en voiture avec Bernard Laroche le jour du meurtre et que celui-ci était passé chercher Grégory, âgé de 4 ans, chez ses parents.

" Il faut la faire sortir du mutisme dans lequel on l'a enfermée".

Lire aussi: Affaire Grégory.

Avant l'annonce de cette interpellation Franceinfo, révélait, citant une source proche de l'enquête, que "Murielle Bolle, la belle-sœur de Bernard Laroche, soupçonné d'avoir participé à l'enlèvement du petit Grégory Villemin dans les Vosges, [devait] être entendue à partir de 10h, mercredi 28 juin, par les gendarmes pour être placée en garde à vue".

600 tours auraient le même revêtement — Tour Grenfell
Les panneaux d'isolation extérieurs de ces tours sont les mêmes que ceux qui couvraient la tour Grenfell . Pour les héberger, la municipalité de Camden a dit avoir réservé " des centaines de chambres d'hôtel ".

José Mourinho perd son papa — Carnet
Par la suite, il est devenu entraîneur, passant notamment par Rio Ave, Belenenses et Vitoria Setubal. Le technicien de Manchester United aurait formulé une première offre à l'AS Rome.

Le cabinet de Macron à Bercy impliqué — Affaire Business France
La réponse de la ministre: " C'est moi qui ai alerté le conseil d'administration, c'est moi qui ai déclenché l'audit ". La ministre s'est également défendue, expliquant dimanche qu'elle n'avait pas envisagé de démissionner.

L'avocat historique de Murielle Bolle, Jean-Paul Teissonnière, a assuré qu'il n'a pas reçu de convocation pour cette garde à vue, ni lui, ni sa cliente, précise Franceinfo.

Avec les époux Jacob, qui étaient proches de Bernard Laroche, les enquêteurs pensent avoir mis la main sur les "corbeaux" de l'affaire grâce à une nouvelle expertise graphologique attribuant à Jacqueline Jacob un courrier de 1983.

La jeune femme, âgée de 15 ans à l'époque des faits, a confirmé sa version pendant trois jours avant de se rétracter. Bernard Laroche, premier suspecté dans cette affaire, avait été interpellé puis remis en liberté en 1985, avant d'être tué par le père de Grégory, Jean-Marie Villemin, son cousin.

Les soupçons de la justice s'était alors reporté sur la mère de Grégory, définitivement innocentée par la justice au début des années 1990.